Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
2882 documents

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2686/2882 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2747
TitreLa Salette, Pierre Joseph Joubert de à Condorcet - 21 décembre 1778 (Localisation inconnue)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentMinute
Lieu de conservationLocalisation inconnue
Interventions
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Scripteur(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur21 x.bre 1778
Datation21 décembre 1778
Date de trilundi 21 décembre 1778
Travail de datation achevéOui
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteur[non]
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination indiqué par le scripteur[non]
Lieu de destination indexé
Marques postales
Marques postalesNon
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-8°, vergé écru, filigrané (comportant notamment le millésime « 1776 »)

Cachet de cire[non]
Référence(s)
Catalogue(s) de vente
Edition(s)

[non]

Textes
Transcripteur(s)JH, revu NR
Incipit

je crains bien de devenir indiscret ou importun 

Transcription

[1 r]2.eme letre à M.r de Condorcet en datte du 21 x.bre 1778

M.r

Je crains bien de devenir indiscret ou importun ; mais pardonnez à l’impatience et à l’inquietude, si naturelle à celui qui ose, pour la premiere fois de sa vie, soummetre quelques nouvelles idées au jugement d’une assemblée respectable, dont les lumieres auroïent intimider même les plus grands génies.

J’ai eu l’honneur de vous adresser un memoire, datté du 1.er 8bre, touchant la division pratique de l’echelle musicale moderne en demi tons parfaitement égaux. J’ignore s’il vous est parvenu ou, si remplissant mal son objet, il n’a pas paru mériter l’attention que l’importance que j’y attachois sembloit lui prometre : j’ose vous prier, M.r, de vouloir bien m’éclaircir sur ce point ; sans cependant vous détourner trop de vos occupations serieuses : car j’aurois à me reprocher de vous avoir procuré de l’ennui, et d’avoir privé le public d’un travail qui lui sera toujours cher et precieux.

J’ai lhonneur , avec une consid. resp.

[1 v vierge]


Manuscrit

Adresse (en haut du f. 1r) :
« à M.r de Condorcet ».

Support d’écriture : feuillet in-8°, vergé écru, filigrané (comportant notamment le millésime « 1776 »).

Inscription allographe d’une main inconnue, au crayon : « 4 » (f. 1r).


2686/2882 results        

                               

Reponsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence National de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2019 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: dimanche 17 novembre 2019 (20:47) +
Rendu de la page en 0.046s