Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
2872 documents

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

884/2872 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC885
TitreSabatier de Soleirol (de), ? François à Condorcet - 31 mars 1787 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de séance du 21 avr. 1787)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de séance du 21 avr. 1787
Dates
Date indiquée par le scripteur31.e mars 1787
Datation31 mars 1787
Date de trisamedi 31 mars 1787
Travail de datation achevéOui
Interventions
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Signature de Condorcet[néant]
Signature(s) (hormis Condorcet)Oui
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurChez m.r Million Proffeseur de mathematiques rüe dorée à Nismes
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséNîmes, rue Dorée, chez Million
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-folio, vergé écru, filigrané

Textes
Incipit

Depuis environ un an que j’etudie les mathématiques, je me suis principalement occupé à la trigonométrie rectiligne

Transcription

[1 r] Monsieur

Depuis environ un an que j’etudie les mathématiques, je me suis principalement occupé à la trigonométrie rectiligne ; j’ay vu que par le moyen du graphométre ordinaire, on etoit obligé de faire au moins deux stations pour résoudre problémes, et que sur mer ces opérations étoient fort embarrassantes et difficiles. Ces considérations m’ont porté à chercher un moyen qui peut parer à ces inconvéniens ; cest ce que je crois avoir heureusement trouvé dans l’instrument dont j’ay l’hoñeur de vous envoyer le dessein, et de vous prier de le soumettre au jugement de l’Academie, ainsi que le desire Monseigneur le marechal de Castries à qui j’ay dédié mon ouvrage.

Je vous prie Monsieur de vouloir bien me faire reponse, en l’attendant j’ay l’honneur d’être avec le plus profond respect

Monsieur

Votre tres humble et
tres obeissant Serviteur.
Sabatier de Soleirol

Chez m.r Million Proffeseur de
mathematiques rüe dorée à
Nismes

Nismes 31.e mars 1787.

[1 v vierge]


Manuscrit

Adresse (en bas du f. 1r) :
« M. le marquis de Condorcet ».

Support d’écriture : Bifeuillet in-folio, vergé écru, filigrané.

Inscriptions allographes (f. 1r) :

  • de la main de Condorcet : « Jeaurat et Cousin »1 ;
  • de la main de S. Gallot, au crayon : « graphomètre sabatier. », «  M - [i. e. « Mis au »] 21 Avril 1787 [date d’envoi du mémoire] » et «  R - [i. e. « Rapport »] 9 Mai 1787 » ;
  • au-dessus de ces dernières inscriptions, d’une main inconnue, au crayon et effacé : « 159 [?] », « 21 avril 1787 » et « Graphomètre dioptrique ».

1 Il s’agit du nom des commissaires devant rapporter sur le mémoire de Sabatier de Soleirol. Ce rapport, négatif, se trouve dans la pochette de séance du 9 mai 1787.

884/2872 results        

                               

Reponsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence National de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2019 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: samedi 14 septembre 2019 (01:16) +
Rendu de la page en 0.031s