Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3073 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2125/3073 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2184
TitreCondorcet à Voltaire, François Marie Arouet dit de - 21 décembre [1777] (Genève, Institut et Musée Voltaire / CD 939)
Document de référenceOui
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationGenève, Institut et Musée Voltaire
CoteCD 939
Interventions
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation21 décembre [1777]
Date de tridimanche 21 décembre 1777
Travail de datation achevéOui
Papier et cachet
Identifiant MUSEUC452UD487UCd4083
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : [001]-[001]. Type de papier : DP013.

Description référence :
Type de papier : DP013. Vergé écru, assez lisse. Épaisseur : 0,114 mm. Dimensions feuille entière :310 x 398 (rogné). Filigrane : Marque : ? . Contremarque  : “SEBILLE, V. KETTEL,/ & / WASSENBERGH[.]”. Signe supplémentaire : Monogramme ornemental (A. Rogge). Ecart lignes de chaînettes : 24-26mm.

Référence(s)
Edition(s)

Besterman D 20958

Textes
Contenu

C. n’est pas de l’avis de Voltaire sur la lettre de Fénelon. Les maximes de droit public qu’on y trouve sont dignes de Fénelon. La conquête de Strasbourg était un vol. L’anonymat de la lettre servait l’objet poursuivi par l’auteur. L’archevêque de Paris (qui avait défendu d’enseigner la philosophie de Descartes dans son diocèse) et le père La Chaise sont traités comme ils le méritaient. C. croit que Fénelon aura écrit cette lettre de concert avec le duc de Beauvilliers et Mme de Maintenon pour faire parvenir à Louis XIV la vérité qu’ils n’osaient lui dire tout entière. A lu et relu le Prix de la justice et de l’humanité, qui doit plaire à tous les vrais philosophes. Rien d’intéressant à Paris. On  vit entre chansons et loteries, on joue Mustapha et Zéangir [de Chamfort], pièce remplie de choses communes bien tournées. « Vous n’avez ici personne qui vous aime et vous respecte plus que moi ».

2125/3073 results        

                               

Reponsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence National de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2019 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: vendredi 24 janvier 2020 (16:56) +
Rendu de la page en 0.041s