Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3206 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2503/3206 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2563
TitreCondorcet à Viry - [avant novembre 1778] (Torino, Biblioteca civica Torino centro / Fondo Nomis di Cossilla, mazzo 10, fasc. 5.7, [pièce] 2)
Pour citer ce documentCondorcet à Viry - [avant novembre 1778] (Torino, Biblioteca civica Torino centro / Fondo Nomis di Cossilla, mazzo 10, fasc. 5.7, [pièce] 2)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationTorino, Biblioteca civica Torino centro
CoteFondo Nomis di Cossilla, mazzo 10, fasc. 5.7, [pièce] 2
Interventions
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation[avant novembre 1778]
Date de trilundi 30 novembre 1778
Travail de datation achevéNon
Référence(s)
Edition(s)

L. G. Pelissier (1906), p. 225-226

Textes
Transcripteur(s)JH. revu NR.

Contenu

Lui fait porter une caisse contenant une « deux bouteilles d’eau de vie camphrée animée de sel ammoniac » destinées à sauver les noyés. Lui demande de les adresser au marquis d’Aigueblanche qui les transmettra à son tour au comte de Saluces. Souhaite « un mot de reponse ».

Transcription

[1 r] Rue de Louis le Grand

La caisse que le Marquis de Condorcet prend la libertè de faire porter chez Monsieur le Comte de Viri contient une boete garnie telle que celles que la ville de Paris à fait placer dans plusieurs corps de garde pour le secours de [sic] noiés. Monsieur le Comte de est supplié de vouloir bien l’adresser a Monsieur le Marquis d’Aigue Blanche pour M. le Comte de Saluces qui <m> a demandé la boete. Le Mis de Condorcet n’aurait pas osé s’adresser ainsi a Monsieur le Comte de Viri ; s’il n’etait pas question d’un objet d’utilité publique et s’il n’etait pas important que la boete [1 v] fut ni ouverte ni arrêtée à la frontiere, or cette boete contient deux bouteilles d’eau de vie camphrée animée de sel ammoniac liqueur dont on frotte les noiés.

Le Mis de Condorcet à l’honeur de presenter à Monsieur le Comte de Viri ses excuses et son respect, et le supplie de vouloir bien lui faire faire un mot de reponse afin qu’il puisse annoncer a M. le Comte de Saluces, l’arrivée de la boete.1

[2 r-v vierge]


1 Trait en dessous.

Manuscrit

Support d’écriture : [à compléter].

Inscription allographe : d’une main inconnue, au crayon, on lit « Condorcet. » (f. 1r).


Contenu

Lui fait porter une caisse contenant une «  deux bouteilles d’eau de vie camphrée animée de sel ammoniac » destinées à sauver les noyés. Lui demande de les adresser au marquis d’Aigueblanche qui les transmettra à son tour au comte de Saluces. Souhaite « un mot de reponse ».

2503/3206 results        

                               

Reponsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence National de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2019 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 19 février 2020 (18:06) +
Rendu de la page en 0.036s