Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
2895 documents

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

541/2895 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC541
TitreNehou, Jacques François à Condorcet - 5 juin 1789 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de séance du 10 juin 1789)
Datation5 juin 1789
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de séance du 10 juin 1789
Interventions
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurSaint-Martin
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséSaint-Martin
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Note(s) lieu(x)

Il est indiqué à la suite de la signature "Curé de St martin prês vallognes Basse normandie."

Textes
Transcripteur(s)JH, revu NR.

Transcription

[1 r] Monsieur

Depuis long temps on pretend qu’il y à une mine de Charbon de terre Dans le pays que j’habite : un puissant Seigneur Guidé par une personne qui passoit pour très habile En Decouverte avoit fait Creuser il y à prês De quarante ans jusqu'à Deux Cents pieds, mais infructueusement ; une Compagnie recemment autorisée Du roy instruite De Cette renommée à fait Creuser Dans la meme fouille De Ce Sus dit seigneur, et quoique parvenuë à la profondeur De 300 pieds, elle ne trouve rien : - Eloigné que je suis de Cette fouille D’un Demi quart De lieuë, En faisant Creuser un [1 v] fossé j’ai trouvé En Direction Du levant au Couchant et En inclinaison vers le nord Des veines D’une espece De mineral que je soupconne etre Charbon que jai lhonneur de vous addresser par la Diligence En datte Du 5 juin et qui Doit vous arriver le 8 Du meme mois, Ces veines sont non seulement Couvertes De schistes limoneux impregné De Bitume, mais accompagnées et Enveloppéés De tous Côtés.

En meme temps que je Cherche à satisfaire vos vuës qui ne sont autres que De prendre De plus En plus Connoissance de la nature ; oserois-je, Monsieur, me flattué [sic] que vous voudriez bien Consulter lacademie et me faire part De son jugement sur l’espece : si vous vous rendez à mes Desirs je vous En auroi la plus vive [2 r] obligation et pour mieux vous la prouver C’est que, Comme je suis Decidé à faire fouiller et De suivre ces veines, si je trouve quelque Chose que je Croîs1 Devoir piquer votre Curiosité je n’auroi rien De plus prêssé que De vous En faire part

je suis avec le plus profond respect

Monsieur

votre tres humble Et tres obeissant
Serviteur
Mehon [ruche]
Curé de St martin prês Vallognes
Basse Normandie

De St Martin Ce 5 juin 1789

[2 v vierge]


1 Point sur le « i » surmonté d’un accent circonflexe.

Manuscrit

Support d’écriture :

Inscriptions allographes au f. 1 r :

  • d’une main inconnue : « La classe a eté nommée pour rendre compte de cette lettre. » ; ;
  • d’une autre main inconnue, au crayon, puis effacé : «  [... ?]  » (en haut à gauche) ;

     ;
  • d’une autre (?) main inconnue, au crayon : « Mine de charbon », « M Méhon » ;

     ;
  • de la main de S. Gallot, au crayon : «  M [i. e. « Mémoire »] - 10 juin 1789 », en dessous : «  R [i. e. « Rapport »]  ».

    .

541/2895 results        

                               

Reponsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence National de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2019 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: dimanche 19 mai 2019 (20:30) +
Rendu de la page en 0.033s