Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3573 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1526/3573 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1528
TitreCONDORCET à Frédéric II - [2 mai 1785] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 854, f. 400)
Datation[2 mai 1785]
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 854, f. 400
Intervention
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : 400-400. Type de papier : BIF062 . Feuillet in-2°. Dimensions feuillet : 354 x 228

Description référence :
Type de papier : BIF062. Vergé azuré, assez lisse. Épaisseur : 0,161 mm. Dimensions feuille entière :350 x 450. Filigrane : Marque : Griffon. Contremarque  : “C (coeur) PIGNION FIN / AUVERGNE 1742”. Ecart lignes de chaînettes : 25-28,5mm. Tranchefile marque : 14 mm.

Image(s) de référence du filigrane
Référence(s)
Edition(s)

OC de 1804, t. X, p. 154 (vérifier).

Incipit

Lorsque votre majesté a bien voulu agréer

Ouvrir dans une nouvelle page

Édition

Nature du document : brouillon autographe.

Autre élément matériel : Papier restauré.

Inscription allographe, de la main d’Eliza O’Connor : Ed 1804 Vol X page 154 (f. 400 r).

Transcription

[400 r] Les bontès dont v. A. R. [i. e. Votre Altesse Royale] m’a honoré me font esperer qu’elle daignera recevoir avec indulgence <un ouvrage> <l’ouvrage> l’essai que j’ai l’honneur de lui présenter. C’est un ouvrage de calcul, mais le calcul y est appliqué a un objet qui interesse tous les hommes, <et les principes ainsi que les resultats> <et les principes sur lesquel> et j’en ai exposé a part les principes et les resultats dans un long discours préliminaire.

J’ose croire que <cet ouvrage> <mon travail> ce livre sera utile non en lui même mais parce qu’il <en fera faire de meilleurs,> <donnera> peut donner envie a des hommes plus habiles en mathematiques et meilleurs Philosophe[s] que moi de traiter les mêmes questions.

<Les [... ?]> L’accueil que votre altesse R. a bien voulu me faire, le souvenir que je sais qu’elle daigne conserver de moi me flattent trop pour que je ne doute pas chercher à m’en rendre plus digne au moins par l’utilité de mes travaux. C’est le seul moyen que j’aie <de> pour conserver ce que je n’ai du jusqu’ici qu’au zele sincere que j’ai montré pour le progrès des sciences et de la philosophie, et en faveur duquel ceux qui sont dignes de les aimer ont fait grace a la faiblesse de mes productions.

Daignez agreer, Monseigneur l’hommage de ma reconnaissance et de mon dévouement.

[400 v vierge]
1526/3573 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2020 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mardi 1 décembre 2020 (08:07) +
Rendu de la page en 0.036s