Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1691/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1693
TitreMARNIAN père aux membres de l'Académie des sciences de Paris - 27 décembre 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 7 janvier 1786)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 7 janvier 1786
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation27 décembre 1785
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-4°, vergé écru, filigrané 

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Provins le 27. Xbre 1785.

Messieurs

Toussain Marnian pere horloger à Provins a eu l’honneur <L’honneur> |de vous faire presenter| un prospectus d’une petite voiture, c’est l’ouvrage de plusieurs années, et ce n’est qu’aprés plusieurs reprises et par consequent avec beaucoup de depenses qu’il est parvenu à la simplifier à son dernier point et la rendre moins couteuse et plus solide. Comme il a trouvé la force motrice qui <q [?]>agit sur les roues, plus il y aura de sécousses causées par les chemins raboteux, plus elle ira avec vitesse. Si quelquun eut trouvé cette mecanique, elle eut été aussitôt mis en usage, je puis l’assurer, et elle est unique dans son genre par les moyens et les combinaisons [1 v] qu’il à pris pour rendre son action égal aux montées et aux descentes, ne pouvant mettre son ouvrage en evidance sans que chacun n’en fusse faire aussitot de semblables, vue son utilité ; et qu’il perdroit par lá le fruit de ses traveaux et de ses sueurs, étant pere d’une nombreuse famille et trés peu fortuné, il desireroit que Messieurs de l’academie qui se sont toujours faits un devoir de recompenser le merite surtout lorsqu’il s’agit de l’avantage du public, l’assurassent de leur protection auprés du ministre pour lui procurer un bien <en [?]> être et le mettre en etat de faire de nouvelles decouvertes. Ce ne sera pas <à> un ingrat qu’il1A la suite, « quil » a été écrit par erreur. recompenseront, mais celui qui leur vouera une eternelle reconnoissance, et qui en attendant est

avec un profond respect Leur trés humble et obeissant serviteur

Marnian pere2Paraphe bouclé.

honnorés moi d’une reponse, et aussitot la votre recue je partirai pour Paris pour vous la faire voir. Comme quelque chose de nouveau pour le renouvellement de l’année.

1
2
Contenu

Leur a « fai[t] presenter un prospectus d’une petite voiture ». Voudrait être récompensé. Attends une réponse.

1691/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: samedi 13 août 2022 (16:42) +
Rendu de la page en 0.094s