Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3692 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2570/3692 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2613
TitreCONDORCET à Charles Joseph PANCKOUCKE - [11 août 1784 ?] (Genève, Bibliothèque de Genève - Institut et Musée Voltaire / MS AS 346)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationGenève, Bibliothèque de Genève - Institut et Musée Voltaire
CoteMS AS 346
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation[11 août 1784 ?]
Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : [001]-[002]. Type de papier : BNF588 .

Description référence :
Type de papier : BNF588. Vergé écru, assez lisse. Épaisseur : 0,109 mm. Dimensions feuille entière :306 x 394 (rogné). Filigrane : [Marque manquante]. Contremarque  : “VAN DER LEY”. Ecart lignes de chaînettes : 24-26mm. Tranchefile marque : 12-13 mm.

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Je prie Monsieur Pankouke de trouver bon que j’aie l’honneur de lui renvoier le Mercure. Je me flatte qu’il voudra bien avoir par la suite assez de consideration pour moi pour ne plus m’envoier les ordures du Valet de Linguet. Le Mercure n’entrera chez moi que lorsque j’aurai appris que Monsieur Pankouke aura fait justice d’un gredin que s’il avait quelque confiance dans les honnetes gens il n’aurait jamais emploié.

|Je crois devoir l’avertir que les gens de lettres estimables qui lui ont pardonne Freron et Linguet ne lui pardonneront pas un troisieme maraud plus sot, plus insolent et plus vil que les deux autres.|

[1 v vierge] [2 r-v vierge]
1
2
3
4
Contenu

[nb : c’est Tucoo-Chala, p. 102, 107, 123 qui indique que Panckoucke avait des droits dans l’Année littéraire]

Lui renvoie un exemplaire du Mercure de France [soit le numéro du 31 juillet 1784, où sont critiquées (p. 199-200) les institutions académiques ?] Souhaite ne plus recevoir ce journal tant que le « Valet de Linguet » [Mallet du Pan] y travaillera. Lui signale que si sa collaboration avec Fréron et Linguet [respectivement rédacteurs de l’Année littéraire où Panckoucke avait eu des droits et du Journal de politique et de littérature qu’il avait édité] lui a été « pardonné[e] », il n’en sera pas de même de celle avec « un troisieme maraud [Mallet du Pan] plus sot, plus insolent et plus vil que les deux autres ».

 

2570/3692 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 5 octobre 2022 (16:08) +
Rendu de la page en 0.088s