Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2876/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2921
TitreCONDORCET à Frédéric II - [2 mai 1785] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 854, f. 405)
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentBrouillon
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 854, f. 405
Note(s) identification
et lieu de conservation

1er brouillon

Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Surface écritef. 405 v
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur[non]
Datation[2 mai 1785]
Note(s) dates

Datation d'après l'imprimé

Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : 405-405. Type de papier : BIF062-0 .

Description référence :
Type de papier : BIF062-0. Vergé azuré, assez lisse. Épaisseur : 0,161 mm. Dimensions feuille entière :350 x 450. Filigrane : Marque : Griffon. Contremarque  : “C (coeur) PIGNION FIN / AUVERGNE 1742”. Ecart lignes de chaînettes : 25-28,5mm. Tranchefile marque : 14 mm.

Image(s) de référence du filigrane
Référence(s)
Imprimé(s)
Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[405 r] [Fin de la lettre IDC 1466]

[405 v] <Les loix que votre altesse a faites pour le bien de ses>

Le bien que votre altesse royale à fait à ses peuples, et les exemples qu’elle a donnés aux souverains lui ont donne des droits sur la reconnaissance de <tout> tous ceux qui s’interessent au bonheur general de l’humanité. Je la supplie de pardonner à ce <motif> sentiment si juste <le [?]> la liberté que je prends de lui presenter un ouvrage d’arithmétique politique <. Si quelques uns des objets qui y sont> |mais dont les principes et les <conclusions> resultats sont exposés separement du calcul dans un discours preliminaire.|

L’objet en est important, et je dois en craindre davantage d’être resté trop au dessous de mon sujet : mais je sais avec |quelle| indulgence votre altesse royale daigne accueillir les ouvrages les plus faibles quand <ils sont inspirés par ce [?] s> l’utilité publique en est le motif. <Depuis qu’elle regne en T> Si j’avais voulu prouver par des faits |cette verité ou le calcul m’a conduit| que le bonheur <des nations> d’un peuple, depend bien plus des lumieres de ceux qui gouvernent que de la forme des constitutions politiques, la Toscane <m’eut [?]> m’en eut <donne> offert un grand exemple <, et le calcul>.

1
2
2876/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 27 septembre 2021 (19:10) +
Rendu de la page en 0.025s