Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2927/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2972
TitreCONDORCET à Auteurs du Moniteur universel - [17 (ou 18) novembre 1790] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 860, f. 215-217)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue, Lettre ostensible
Nature du documentBrouillon
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 860, f. 215-217
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Note(s) intervention(s)

A noter que l’imprimé a pour adresse le « rédacteur » de ce journal, donc en réalité son directeur, Panckoucke.

Dates
Datation[17 (ou 18) novembre 1790]
Textes

Note sur l’établissement du texte : conformément à nos principes d’édition, certaines ratures sont mentionnées en bas de page afin de ne pas gêner la lecture. D’autre part, les variantes – hormis celles orthographiques et ponctuatoires – que présente l’imprimé de la lettre originale sont aussi indiquées en bas de page.

Transcription

[216 r] Messieurs,

J’entends dire de tous cotés maisImprimé : J’entends dire de tous côtés, monsieur : Mais. quest-ce donc que ce docteur Price ? Il faut qu’il ait bien du merite puisque le Mercure en dit tant de mal ?1Cette phrase est absente de l’imprimé.

Permettez-moi de repondre par la voie2Imprimé : de répondre à cette question par la voie. de votre journal, M. Price est un vieillard respectable <toute> par une vie consacrée toute entiere au service de l’humanité. Il n’est aucun de ses ouvrages qui n’exprime le veu et l’esperance de voir la liberte la paix et la vertu s’etablir sur toute la <g> terre <. Il a pris en Angleterre le parti des>, son traité de la liberté civile <a été l [?]> <lui a merité la haine des tyrans et les injures des ecrivains qu’ils tiennent a leurs gages, l’estime et le> lui a merité l’estime |<et la> des hommes vertueux| la haine des tyrans et les injures des ecrivains qu’ils tiennent a leurs gages. Il a fait des applications très utiles de ses connaissances mathematiques a des etablissements de bienfaisance, a des questions importantes sur les loix de la mortalité, sur les accroissements ou les decroissements de population.

[216 v] On a de lui de[s] recherches profondes sur les principes fondamentaux de la morale et un volume de sermons.

Il est à la tête d’une église particuliere <à la quelle il> dont les dogmes sont trés simples, et la morale très pure, on y a joint un college pour les enfans des freres, et M. Price y enseigne les <sciences> sciences mathematiques, <et quelques autres branches> et phisiques et la morale.

Etranger à tous les partis, ami de tous les hommes,3Etats antérieurs : ami de tous les hommes, il deteste egalement, et les valetsami de tous les hommes, il deteste egalement les ministres et leurs serviteurs → ami de tous les hommes, il deteste egalement les ministres et les chefs de l’opposition, leurs serviteurs [... ?], et ceux qui attendentami de tous les hommes, il meprise egalement les ministres et les chefs de l’opposition,. meprisant egalement, et les ministres qui donnent les places, et les chefs de l’opposition qui en promettent,4Etats antérieurs : qui en promettent, jamais il n’a voulu souiller sa vertu dansqui en promettent, jamais il n’a voulu exposer sa vertu aux souillures d’une administration corrompue ; et il n’a [?]qui en promettent, exclus [?] par [?]. il n’a jamais exposé ses principes aux souillures <de [?]> <d’une administration> d’une constitution corrompue, et il a merité le ridicule que le vice sait donner à la vertu.

[217 r] M. Burke est d’un caractere different, il s’est fait connaitre dans le monde pour5Imprimé : par. un ouvrage sur la rethorique. Depuis attaché à un parti qui n’a |pas| longtemps eu la disposition des places il s’y est distingué par un genre d’eloquence <assez bizarre et degout> <degoutant> |pedantesque et| bizarre, |tantot ampoulé jusqu’a l’amphigouri tantot bas jusqu’au degout|. Le Mercure <le denigrait> qui le denigra6Imprimé : jusqu’au dégoût. Un journaliste le dénigrait. dans le tems où il accusait un des <brigands> emploiés de l’Inde protegé par les ministres, <et [?]> le vante7Imprimé : protégé par les ministres ; ce même journaliste le vante aujourd’hui parce qu’il attaque la constitution francaise.

J’ai l’honneur d’être &c8Cette formule est absente de l’imprimé.

[217 v vierge]
2927/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 20 septembre 2021 (17:52) +
Rendu de la page en 0.031s