Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3703 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

3429/3703 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC3472
TitreCharles Alexandre de CALONNE à CONDORCET - 5 juillet 1786 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / Procès-verbaux de l'année 1786, séance du 8 juillet, f. 250)
Document de référenceNon
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentAutre
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
CoteProcès-verbaux de l'année 1786, séance du 8 juillet, f. 250
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Surface écritef. 250 r-v
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation5 juillet 1786
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Moitié de bifeuillet in-2° dans un recueil assemblé en cahiers, vergé azuré, filigrané.

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Note : le texte de cette lettre est précédé de la mention suivante : « J’ai lu une lettre de M. de Calonne. » (f. 250 r).

Transcription

[250 r] On me mande de Languedoc, M. que les sauterelles font tous les ans dans cette saison des dommages considérables aux bleds, et aux fourages ; plusieurs Cantons, et surtout, ceux qui avoisinnent les Etangs en sont encore très incommodés cette année. On [39 r] n’a emploïé jusqu’à présent d’autre moïen que de faire amasser ces insectes pour les détruire, mais cet expédient long et couteux n’a réussi que bien imparfaitement. Je vous prie de demander de ma part à ceux des Académiciens qui peuvent avoir des lumieres sur cet objet, s’il n’y aurait pas quelqu’autre moïen plus économique, plus prompt et plus éfficace pour se délivrer de ce fléau.

1
2
Contenu

A appris les dégâts importants provoqués par les sauterelles sur l’agriculture de Languedoc. Souhaite qu’il soit demandé, « à ceux des Académiciens qui peuvent avoir des lumieres sur cet objet », s’il existe un moyen de les détruire.

3429/3703 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 2 février 2023 (19:30) +
Rendu de la page en 0.097s