Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3769 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

449/3769 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC449
TitreAntoine Laurent LAVOISIER à CONDORCET - 15 août 1792 (Paris, Archives de l’Académie des sciences, pochette de la séance du 18 août 1792)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 18 août 1792
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Surface écritePremier feuillet du bifeuillet
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurle 15 aout 1792
Datation15 août 1792
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurParis
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséParis
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] J’ay lhonneur Monsieur mon cher Confrere de vous adresser copie de la lettre que j ay ete authorisé a ecrire a M. Fattori affin quil put s’en ayder en cas de trouble aupres des Commissaires de la municipalité. Le ministre a pense que le decret qui conserve aux compagnies scavantes le local quelles occupent au Louvres etoit trop formel pour qu il y eu lieu de l’interpeller. Il a pensé de plus que le logement du garde du cabinet etoit evidemment compris dans <le log> les objets conservés ce logement |en effet| est absolument interieur [1 v] il est renfermé sous la clef de lacademie et il seroit absolument impossible de le distraire quand on en auroit l’intention. D ailleurs un depost de cette importance ne peut pas rester sans gardien.

Je vous prie Monsieur mon cher Confrere de conserver |la| copie de la lettre a M. Fattori cy jointe et de l’annexer au proces verbal de la seance dans laquelle vous en feres mention affin quil en resulte un titre pour l’academie.

J ay lhonneur d etre avec un tres parfait attachement Monsieur mon cher Confrere votre tres humble et tres obeissant serviteur

Lavoisier1Paraphe bouclé.

Paris c[e] 15 aoust 1792.

1
2
Contenu

Lui envoie une copie de sa lettre à Fattori (15 août 1792/IDAC 194) informant ce dernier que son logement au Louvre est conservé, contrairement à ce que le décret [du 12 août 1792] pouvait laisser penser et comme l’a assuré [la veille au soir] le ministre [de l’intérieur Roland de la Platiere à une députation de l’Ads]. Lui demande de faire mention de cette lettre à Fattori dans le Procès-verbal de la séance [du 18 août 1792]. 

449/3769 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 29 mai 2024 (16:04) +
Rendu de la page en 0.033s