Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

709/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC709
TitreJean Baptiste MERCADIER [DE BELESTA] à CONDORCET - 1er août 1783 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / Pochette de la séance du 23 juillet 1783)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
CotePochette de la séance du 23 juillet 1783
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurle 1.er août 1783
Datation1er août 1783
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Monsieur le Marquis,

Les mémoires sur les proportions musicales qui furent présentés à l’académie des sciences par M. de la Borde il y a environ deux ans et qui ne me sont parvenus que depuis le mois de Juin dernier, m’ont engagé à faire de nouvelles recherches sur ce sujet. M. d’Alembert qui a toujours usé de la plus grande complaisance envers moi, a eu la bonté de vous remettre mon mémoire. C’est avec beaucoup de douleur que j’ai appris que ce savant [1 v] Académicien est dans un état souffrant, et c’est sous ses auspices que je m’adresse à vous, Monsieur.

Peut-être en ce moment avez vous déjà présenté mon mémoire à l’académie. Puis je espérer que vous voudrez bien me faire savoir le jugement qu’elle portera ou qu’elle a déjà porté sur cet opuscule ?

Il s’est glissé, je ne sais comment, quelques fautes de calcul dans mon manuscrit. Veuillez bien les faire corriger d’après l’errata ci-joint.

Excusez, Monsieur, la liberté que je prends, et permettez que je rende hommage aux talents et aux connoissances sublimes qui depuis [2 r] longtems vous ont acquis une grande et juste célébrité

J’ai l’honneur d’être très-respectueusement, Monsieur le Marquis, Votre très-humble et très-obéissant serviteur

Mercadier1Paraphe bouclé.

à Mirepoix
le 1.er août 1783.

[2 v vierge]
1
2
3
4
Contenu

A pris connaissance en « Juin dernier » des Mémoires sur les proportions musicales (1780) de Laborde, ce qui l’a incité à entamer de « nouvelles recherches ». Lui rappelle que son mémoire afférent (IDAM 388) lui a été remis par D’Alembert. Regrette la détérioration de l’état de santé de ce dernier. Demande à recevoir le rapport de l’Ads sur son mémoire, mais ne sait pas s’il a déjà été rendu. Lui transmet un errata de ce mémoire.  

709/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 18 août 2022 (11:58) +
Rendu de la page en 0.097s