Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

793/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC793
TitreMarie LEMOYNE à CONDORCET - 30 août 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 3 septembre 1785)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 3 septembre 1785
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurce 30 aoust 1785
Datation30 août 1785
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurCayenne
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséCayenne
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Monsieur

Une veuve infortunée á Recours á votre justice, j’ai eu le malheur de perdre mon mari pendant le peu de séjours qu’il à fait à Paris. On m’ecrit de cette ville qu’il à remis à l’academie Royale Des siences son ouvrage sur l’aimant, que ce travail étoit au moment de subir un examen, et qu’il etoit entre vos mains, en votre qualité je vous prie monsieur, de prendre en Consideration l’ouvrage de feu mon mari, et de vouloir bien en étre le protecteur, c’est Le fruit de plus de vingt ans de travail, et je suis trés convencüe qu’il est la Cause de sa mort. M.r Defayolle m’a laissée dans la Colonie avec une habitation et quelques esclaves, mais tellement Chargé de dettes qu’il me faut plus de dix ans pour Rétablir les mauvaises affaires qu’il à <Contractées> Contracté il á tout sacriffié pour l’ouvrage qui est soumis a la décision de l’academie, il seroit bien malheureux, s’il est Reconnue utile que je fus privée des avantages, qu’il avoit liëu <d’en> d’En esperer j’ose attendre tout de votre justice.

J’ai lhonneur d’estre avec les sentimentes les plus distingué Monsieur Votre trés humblle et trés obisante servante

Lemoyne Defayolle

A Cayenne ce 30 aoust 1783

1
2
Contenu

Son mari [Jean Marie Vallet de Fayolle], aujourd’hui décédé, a soumis un « ouvrage sur l’aimant » à l’Ads. Est actuellement démunie et voudrait que ce travail soit jugé de manière favorable afin d’en bénéficier financièrement. 

793/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 18 août 2022 (11:58) +
Rendu de la page en 0.1s