Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

877/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC877
TitreLouis LE PELETIER à CONDORCET - 4 mars 1787 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 7 mars 1787)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 7 mars 1787
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurLe 4 mars 1787
Datation4 mars 1787
Note(s) dates

Date incertaine ; Dans la date, le transcription du chiffre “4” n’est pas certaine

Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurParis
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséParis
Lieu d'écriture indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-4° (qui était collés à la cire à l'IDC 877), vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Note : lettre initialement collée par un point de cire rouge à la lettre IDC 878.

Transcription

[1 r] Paris Le 4 mars 1787

J’ai eu Lhonneur de vous ecrire Monsieur il y a quelques jours pour vous prier de vouloir bien accelerer autans qu’il dependroit de vous La nomination des commissaires de L’academie qui doivent être chargés de L’examen des plans et devis relatifs a la construction d’une garre dans Les Isles de Charenton qui vous ont été addressés par M Le Baron de Breteüil. J’avois L’honneur de vous observer que la ville pressée pour L’execution de cet établissement aussi important pour L’approvisionnement que pour le Commerce se proposoit d’y faire travailler Le mois prochain. Ma Lettre est restée sans reponse, Le Ministre m’a dit egalement n’en avoir point recu et m’a assuré qu’il alloit de nouveau presser la nomination des commissaires permettés moi Monsieur de vous observer que le tems s’ecoule et de vous prier d’observer <que le tems s’ecoule> qu’après L’avis de L’academie il y aura encore beaucoup [1 v] de formalités a remplir et qu’il est infiniment important de perdre le moins possible d’un tems qui devient très precieux.

J’ai Lhonneur d’etre avec un très sincere attachement, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.

[... ?]1Paraphe bouclé.

1
2
Contenu

Lui a écrit [cf. lettre IDC 878, du 14 février 1787] pour lui demander que l’Ads nomme rapidement des commissaires devant examiner « [l]es plans et devis relatifs a la construction d’une garre dans Les Islesde Charenton » que lui a envoyé le baron de Breteuil [cf. lettre IDC 869, du 26 janvier 1787]. N’a pas reçu de réponse, de même que le baron de Breteuil. Insiste sur l’urgence de cette requête.  

877/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 11 août 2022 (12:26) +
Rendu de la page en 0.089s