Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3581 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1284/3581 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1285
TitreCONDORCET à Antoine Louis CHAUMONT DE LA MILLIERE  - [3 août 1785] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 875, f. 337 r)
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentBrouillon
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 875, f. 337 r
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur[non]
Datation[3 août 1785]
Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : 337-337. Type de papier : ADR001 .

Description référence :
Type de papier : ADR001. Vergé azuré, assez lisse. Épaisseur : 0,144 mm. Dimensions feuille entière :350 x 450 (rogné). Filigrane : Marque : Griffon. Contremarque  : “C (coeur) PIGNION FIN / AUVERGNE 1742”. Ecart lignes de chaînettes : 25-29mm.

Image(s) de référence du filigrane
Textes
Incipit

Nous avons attendu pour avoir l'honneur de vous repondre

Transcription

[337 r] Monsieur

Nous avons attendu pour avoir l’honneur de vous repondre que nous fussions a Brest, afin de pouvoir vous dire avec precision dans quel tems <nous pourrons> nous comptons nous occuper de <l’objet dont> remplir la commission dont vous nous avez chargés.

Nous esperons être a Angers du 20 au <23> 25 d’Aoust, et nous en partirons sur le champ pour suivre les differentes communications proposées par M. de Fer.

Comme du moment où nous serons rendus a Angers, nous cesserons d[e]1Le papier est troué à cet endroit. nous occuper des objets sur lesquels les etats de Bretagne ont consulté l’academie, nous <croi> croions devoir cesser aussi de voiager à leurs frais, et nous [nous] flattons que vous voudrez bien nous accorder les fonds necessaires pour le remboursement des frais du reste du voiage.

<C [?]> Nous serons <obligés> forces de voiager dans le Berri |et le Nivernois| par des routes de traverses dans lesquelles la poste n’est pas obligée de conduire, <et q[uand] [?]2Idem. les> nous vous prions <de vouloir> d’avoir la bonté de donner <les ordres necess> des ordres pour que les maitres de poste ne puissent refuser de nous donner <des> les chevaux dont nous aurons besoin dans cette partie.3A la suite, figure un signe de renvoi dont nous n’avons pas retrouvé le contenu.

Nous avons l’honneur &[c.]

[337 v-338 r vierge] [338 v] [Calculs algébriques (voir ci-dessus)]
1284/3581 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: dimanche 17 janvier 2021 (15:17) +
Rendu de la page en 0.034s