Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3614 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1286/3614 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1286
TitreCONDORCET à Anne Pierre de MONTESQUIOU FEZENSAC - 23 mars 1791 (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 883, f. 31)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 883, f. 31
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurle 23 Mars 1791.
Datation23 mars 1791
Travail de datation achevéOui
Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : 032-032. Type de papier : BIF012 . Feuillet in-4°. Dimensions feuillet : 201 x 155

Description référence :
Type de papier : BIF012. Vergé écru, assez lisse. Épaisseur : 0,111 mm. Dimensions feuille entière :308 x 396 (rogné). Ecart lignes de chaînettes : 25-27mm.

Description occurrence :
Ff. début/fin : 031-033. Type de papier : . Bifeuillet in-4°. Dimensions feuillet : 195 x 155

Description référence :
Type de papier : . , . Épaisseur : mm. Dimensions feuille entière :. Filigrane : Marque : Cornet à courroie simple sur écu coiffé d’une fleur-de-lis. Contremarque  : initiales “S K W”. Signe supplémentaire : monogramme “AR” (Adrian Rogge).

Image(s) de référence du filigrane
Textes
Incipit

L'academie des sciences m'a chargé d'avoir l'honneur de vous présenter un rapport sur le choix d'une unité de mesure.

Note sur l’établissement du texte : les corrections et additions de Condorcet sont mentionnées en bleu.

Note : Lettre lue par Talleyrand-Périgord, d’après les Archives parlementaires (1886, t. 24, p. 379) et le Journal des Etats généraux (1791, t. 23, p. 225-226).

Transcription

[31 r] a Paris le 23 Mars 1791.

Monsieur le président,

L’academie des sciences m’a chargé d’avoir l’honneur de vous présenter un rapport sur le choix d’une unité de mesure. Comme les opérations necessaires pour la determiner ensuite <manderont> demanderont du tems elle a cru devoir commencer son travail par l’examen de cette question et la separer de toutes les autres.

L’operation qu’elle propose est la plus grande qui ait eté faite et elle ne peut qu’honorer la nation qui en ordonnera l’exécution. L’academie a cherché à exclure toute condition arbitraire, tout ce qui pourrait faire soupçonner l’influence d’un interêt particulier à la France, ou d’une prévention nationale, elle a <voulue> voulu1Il est seulement probable que cette correction soit de la main de Condorcet. en un mot que si les principes et les details de cette opération pouvaient passer seuls à la posterité il fut impossible de deviner par quelle nation elle a eté ordonnée ou éxecutée. L’operation de la reduction des mesures à l’uniformité est d’une utilité [31 v] si grande, il est si important de choisir un systême qui puisse convenir a tous les peuples, le succés de l’operation depend à un tel point de la généralité des bases sur lesquelles ce systême s’appuie que l’academie n’a pas jugé pouvoir ni s’en rapporter aux mesures déja faites, ni s[e]2La fin de l’écriture de ce mot est masquée par l’onglet. contenter de la simple observation du pendule, elle a senti que travaillant pour une nation puissante par les ordres d’hommes éclairés qui savent donner au bien qu’ils font un grand caractere et embrasser dans leurs vues tous les hommes et tous les siecles, elle devait s’occuper moins de chercher ce qui serait facile que ce qui approcherait le plus de la perfection, et elle a cru enfin qu’une grande opération qui annoncerait <la protection éclairée que3Condorcet a omis de barrer ce mot. l’assemblée nationale accorde aux sciences> le zele éclairé de l’assemblée nationale pour <les progres> l’accroissem[ent]4La fin de l’écriture de ce mot est masquée par l’onglet. des lumieres, et |le progrès| de la fraternité entre les peuples ne serait pas indigne d’être accueillie par elle.

Je suis avec respect, Monsieur le président, vôtre très humble et très obéissant serviteur

Condorce[t]5La fin de la signature, soulignée par un paraphe, est masquée par l’onglet.

[33 r vierge] [33 v vierge]
1286/3614 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 10 juin 2021 (20:31) +
Rendu de la page en 0.023s