Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1601/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1603
TitreUn correspondant non identifié aux membres de l'Académie des sciences de Paris - 17 avril 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 20 avril 1785)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 20 avril 1785
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Inscription(s) allographe(s)

de la main de S. Gallot, au crayon : « N.S- [i. e. « Non Signalé »] mis au 20 Avril 1785 » et « ? » (f. 1 r).

Dates
Datation17 avril 1785
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané + feuillet in-4°, vergé écru, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Du 17 avril 1785

Messieurs.

Quoi qu’indigne et incapable de vous parler et d’entrer dans les details de vos ouvrages cepandant je me trouve volontairement forcé de vous ecrire ce mot mais avant que de commencer je vous prie de ne pas prendre la chose en temeraire et de me pardonner si je vous offence en quelque maniere car je suis jeune et mal instruit et cela <pourroit> pouroit arriver. Enfin Messieurs c’est pour vous faire savoir que je suis un jeune <C> garçon qui travaille tous les jours pour gagner ma vie cela veut dire que je n’ai jamais fais aucunne Etude que d’apprendre a lire et ecrire et l’aritmetique comme sont tous les artisans et même après lage de neuf a dix ans ce n’a été que dans la saison que je ne pouvois travailler de mon etat et cependant je suis devenu bon ecolier a mesure que je crossoit en age je prennois du gout pour la <c> sience et ce fut vers [1 v] lage1Ce mot figure, en tant que réclame, au bas de la page précédente. de treize a quatorze ans que comme etant ouvrier l’architecture me donnat la clef des siences de la a la geographie le <peut [?]> peu detude <que> ou <du> plutot de lecture que je fit dans la geographie me fit monter dans l’astronomie celles-ci me donnerent connoissance dans la geometrie et l’horlogiographie et avec la connoissance que j’ai dans toutes ces parties je n’en peut presque raisonner aucunement parce que je n’ai fais aucune classe dans ces études et consequament point d’emulation, ce n’est que la sience inculte que la nature m’a donnée et que j’ai tant soit <peut [?]> peu <cultiver [?]> cultivé moi-même dans mes heures de <recreations [?]> recreation qui me donne l’imparfaite connoissance que j’ai et cepandant il me semble dans moi-même qu’il y a de l’extraordinaire aussi Messieurs je me crois obligé <[... ?]> de faire savoir ceci a l’academie, que je crois etablie pour cultiver et metre a profit ce qui peut etre utille a la Societée ainssi pour avoir occasion de ceci j’ai parti il y a quelque <temps> tems comme pour faire mon petit tour a [2 r] travailler2Ce mot figure, en tant que réclame, au bas de la page précédente. de mon etat et je suis actuellement dans les environs de Paris et j’ai fais encore quelques reflexions sur l’astronomie comme etant la basse de toutes les siences et afin que vous puissiez voir si je peut etre utile en quelque chose <d [?]> je vais vous dire en peu de mot les conclusions que j’en ai faites je vous prie de me pardonner messieurs si je me sert comme d’un sisteme particulier car cest peut etre a cause que je n’ai jamais eu de maitre pour me montrer cepandant je crois avoir connoissance de plus principaux et la facon que je vais vous lexpliquer tient d’une partie de chaque sistême et aussi de principes que l’on publie depuis quelque tems mais a quoi je contrarie le plus cest dans ces derniers principes qui paroissent cepandant les plus <aprouvées> aprouvés et qui peuvent être les plus veritables mais je ne peut les metres dans ma tête tels qu’on les explique.

Mais n’importe je vais toujours vous declarer ma penssées et je vous prie messieurs d’en conclure pour le mieux.

[2 v] Il me semble que comme jai remarqué sur |les| regles de lhorlogiographie que j’ai pratiquée plusieurs fois que la Terre est au centre de l’Univers comme le dissent Ptolemée et Tichobrahé mais qu’elle <torne> tourne sur elle même cet a dire sur son axe san faire aucun cours |autour| en vingt trois heures 56 minutes et 4 minutes pour reganer le Soleil qui avance dans le zodiaque de 4 minutes par jour ce qui fait le 24 he3L’écriture de ce mot a peut-être été abrégée du fait d’un manque de place sur la page. la Terre est environnée d’un certain epaisseur d’air dans lequel se levent les vents les pluÿes les tempetes &c selon que les rayons du Soleil decenden[t]4La dernière lettre de ce mot n’a pas été écrite du fait d’un manque de place sur la page. sur la Terre a travers cet air perpendiculairement ou obliquement cela fait la chaleur ou la froidure : au dessus de la Terre est la Lune qui fait son tour dans le zodiaque dans environ 27 jours et deux jours a reganer sous le Soleil fait |pour [?] faire nouvelle lune| 29 au dessus est Mercure au dessus est Venus je ne sait pas combien ils font de tems à faire leur tour dans le zodiaque au dessus est le Soleil il fait sont tour dans le zodiaque dans un an c’est lui qui regle tout au dessus sont Mars Jupiter et Saturne de sorte que toutes ces planettes même le Soleil et la Terre <sont [... ?]> n’ont qu’un seul mouvement doccident en orient le tout peut etre sans faire aucunes coursses mais seulement un mouvement de rotation sur leur axe.

[3 r] Au dessus de ces planettes ce sont les etoiles fixe ou le firmament qu’on dit aussi avoir un mouvement |c’est le globe celeste| mais je ne le connoit pas je ne croit pas qu’il y ait de voile au dessus de lUnivers mais plutot que ce que nous voyons bleu est la fluiditée de limensse Univers dans lequel si nous n’etions pas si foible nous pourions apercevoir le royaume celeste.

Je crois qu’on pouroit bien me persuader du contraire de ce que je <viens> vient de dire <j’> si j’aurois plu d’etude et qu’il y auroit plus de vraisemblance Messieurs Voyez sil y a quelque chose de bon en ceci est si vous exiger quelque chose de moi je vous prie de lecrire et le faire afficher le plutot possible au pillier pres de la boëte aux lettres du chateau de Vincennes j’y passerai de tems en |tems| [3 v] Messieurs je vous prie de me pardonner si j’ecrit sur l’enveloppe et aussi si je ne me fait pas connoitre vous devez en connoitre les Raisons je vous previent que mon pere ma ecrit quil aimoit mieux que je Roule un peu pour mon etat que de Rester a Paris et je suis pour partir dans un mois peut etre avant mais j’atendrai de vos nouvelles si vous jugez de m’en donner je vous prie de le faire le plutot possible

je suis avec respect Votre tres humble et tres obeissant serviteur

[Paraphe en forme de croix bouclée.]

1
2
3
4
5
6
Contenu

Se présente comme « jeune et mal instruit » (f. 1 r). S’est formé par lui-même à l’astronomie. Communique ses réflexions en la matière. N’est à Paris que temporairement. Souhaite rester anonyme, son père lui ayant déjà demandé de ne pas demeurer dans la capitale.

1601/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 8 août 2022 (16:27) +
Rendu de la page en 0.089s