Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3692 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1746/3692 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1749
TitreJulie Jeanne Eleonore DE LESPINASSE à CONDORCET - [13 [?] septembre 1774] (Localisation inconnue / -)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationLocalisation inconnue
Cote-
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurCe mardi au soir [trait tiré]
Datation[13 [?] septembre 1774]
Note(s) dates

Cette datation pourrait éventuellement être affinée mais en tout cas, Julie de Lespinasse indique que l’archevêque de Cambrais « est mort à Moulins ». Il s’agit de Léopold-Charles de Choiseul-Stainville, mort le 4 septembre 1774. La lettre de Julie de Lespinasse porte pour indication « ce mardi au soir ». Cela peut donc être le mardi 13 septembre 1774.

Lieux
Lieu d'écriture rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normalisé[Ribemont]
Lieu de destination indexé
Adresse

« A Monsieur

Monsieur le Marquis de Condorcet

a Ribemont par St Quentin Picardie » (f. 2 v).

 

Marques postales
Marques postalesOui
Pliage d’expéditionPli cacheté
Tarif postal6
Sousoui
Unité de compte étrangère-
Marque du bureau d’expéditionPAR[is à l'infini]
Bureau d'expédition indexé
Levée[néant]
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru ? filigrané ?

Note(s) papier et cachet

La description du papier est en partie déduite de celui des autres lettres de Julie de Lespinasse à Condorcet.

Pièce(s) jointe(s) ou liée(s)
Lettre(s) « de » ou « à » Condorcet
Référence(s)
Imprimé(s)
Catalogue(s) de vente
Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Note sur l’établissement du texte : au f. 2 r, certaines lettres ou mots ont été rétablis entre crochets car ils ne figurent pas sur la photographie dont nous disposons de cette page.

Note : la description de cette lettre n’a pu être effectuée qu’à partir d’une reproduction en noir et blanc, dont la troisième page est tronquée sur le côté droit.

Transcription

[1 r] ce mardi au soir

J’etois toute prete a vous accuser, si je n’avois pas eu de vos nouvelles aujourdhui. J’avois compte sur mes doigts et je trouvois quil n’etoit pas impossible que je recusse un mot du bon Condorcet hier lundi ; et puis quand j’ai vu l’heure de la poste passée et point de lettre, je me suis dit, cela etoit impossible puis que cela n’est pas. Voila bon, excelent Condorcet l’espece de confiance qu’inspire votre amitie, et c’est y repondre que d’y croire a ce point là. Ha ! Mon dieu non, je ne suis pas digne de vos regrets, je ne puis plus faire eprouver qu’un plaisir aux ames sensibles et ce plaisir est presque une douleur ; c’est de leur prouver qu’il y a des malheurs sans remede, sans resource, et que lors qu’on en est acablé, si l’on |se| soumet a vivre, c’est a la condition et a l’unique <qu> condition, qu’on aimera et qu’on sera aimé, voila mon mal, voila mon malheur, et voila mon remede ; ho ! Il est affreux de n’avoir qu’un [1 v] emploi a faire de la vie, regreter, aimer, et souffrir. Je ne puis plus exister que par là ; l’esperance le desir la dissipation rien ne peut plus penetrer jusqu’a mon ame ; jimplore tour a tour la mort et l’amitié, mais je suis cruelle de vous montrer ce que je souffre, votre ame sensible y prendra trop de part et jauroi a me reprocher de vous avoir affecté tristement. Mrs de St Chamans et de Crillon vous ont ecrit et l’un et l’autre se trouve[nt] heureux de vous rendre une partie du plaisir que vous leur avés procuré lors quils etoient absents. Mr de St Chamans na plus de goute, mais il est acablé de vapeurs, la vie a peut être etoit1Lire : été. un aussi funeste present pour lui que pour moi, et il n’a jamais rien aimé que lui ; j’en conclus, quil vaut encore mieux être malheureux a ma maniere, j’ai aimé jusqu’a l’abnegation de moi et de tout interet personel, et si j ai dit souvent que la vie etoit un [2 r] grand mal, j’ai senti quelques fois aussi qu’elle etoit [un] grand bien, et il ne m’echapera jamais ce souhait [si] commun dans la bouche des malheureux, qu’ils v[oudroient] n’être pas nés, et moi au contraire, animée du b[esoin] actif de mourir je rends grace a la nature qu[i] [m’a] fait naitre ; bon Condorcet je blesse la justesse [de] votre raisonement. Je vous fais voir que je suis inconsequente jusqu’a la folie. Mais avant [d’être] bon raisoneur vous êtes sensible, et cela fera que [vous] m’entendrés et que vous serés indulgent. Mrd Alembert a deja repeté vingt fois, que vo[us] lui manquiés, que sa journee etoit vide dep[uis] quil ne vous voyoit plus ; il vous ecrira, ma[is] c’est un si foible dedomagement ; pour moi je [sens] un redoublement de tristesse tous les jours a lhe[ure] ou je vous voyois ; je ne sais plus si c’est le m[al] de mon ame qui pêse sur mon estomac, ou si [c’est] la souffrance de celui|-ci| qui ajoute a ma dispositi[on] morale, mais je me sens abimée de douleur. [2 v] Que vous avés de bonté de vous ocuper de mes mauvais yeux en m’ecrivant ; et les vôtres comment sont ils ? Bien fatigue[s] sans doute ? Avés vous trouvé Madame votre mere en bonne santé ? Mr L. de Cambrai est mort a Moulin il revenoit des eaux. Mr Turgot se porte bien. Dieu le conserve.

[Sur l’autre moitié de la page : Adresse et marques postales]

1
2
3
4
Autre(s) note(s)
Autre(s) note(s)

La description de cette lettre n'a pu être effectuée qu'à partir d'une reproduction en noir et blanc, dont la troisième page est tronquée sur le côté droit.

1746/3692 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 5 octobre 2022 (16:08) +
Rendu de la page en 0.07s