Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3703 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1752/3703 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1754
TitreJulie Jeanne Eleonore DE LESPINASSE à CONDORCET - [janvier ou février 1775] (Localisation inconnue / -)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationLocalisation inconnue
Cote-
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur11 heures du soir, vendredi
Datation[janvier ou février 1775]
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-8°, vergé écru, filigrané

Pièce(s) jointe(s) ou liée(s)
Lettre(s) « de » ou « à » Condorcet
Référence(s)
Imprimé(s)
Catalogue(s) de vente
Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 v] 11 h. du soir Vendredi

M.de la vicomtesse de La Rochefoucauld que je ne connois point, vient dans ce moment de m’envoyer demander si j’ai eu ce soir des nouvelles de Mr Turgot ; cela m’inquiette, j’ai peur quil ne lui soit arrivé quelque chose, je voudrois deja être a demain je vais ecrire a Mr de Vaines ; mon dieu que le malheur rend timide ; et quil est penible d’être averti par la crainte du vif interet qu’on prend a ses amis, Mr Turgot ne se doute pas, a quel point il a troublé, je ne diroi pas mon bonheu[r]1Ce mot est tronqué du fait d’un manque de place pour l’écrire. mais mon repos. Dites moi donc [1 v] bon Condorcet, comment vous le trouvés ? Je voudrois qu’il ne toussat plus, et qu’il eut faim, il ne sera bien gueri qu’alors. Je voudrois bien le voir, si je ne craignois quil y eu de l’indiscretion, je prierois bien Mde d Anville de me mener dimanche, mais peut être ne va telle que l’après diner, peut être aussi garde telle son carosse. Je feroi des questions demain et nous verrons si elles me meneront a Versailles. [2 r] Je suis tellement acoutumée a la bonté du bon Condorcet que je me flate d’avoir demain matin de ses nouvelles, il se sera souvenu que je lui en ai demandé, et puis il sait bien qu’il contentera mon amitie, en me donnant des preuves de la sienne.

Je vous prie de demander pardon a Mr Turgot sil recoit un paquet de Grenoble pour moi, qu’on a mis a son adresse , j’ai prié une femme [2 v] de me faire venir six douzaine de p [sic] de gants de Grenoble & sans m’en dire un mot, qu’aprés avoir ecrit, elle fait mettre ce paquet sous l’adresse de Mr le controleur general. Mr d Alembert vous embrasse, je fais mille complimens a Monsieur du Pont.

Voyés donc Mr de Clausonette et dites lui mille choses pour moi. Il peut dire de cette place, comme ce curé, voila un enfant bien difficile a baptiser. J’ai besoin d’etre a demain.

1
2
3
4
1752/3703 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mardi 31 janvier 2023 (16:33) +
Rendu de la page en 0.098s