Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3571 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2218/3571 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2271
TitreLagrange, Joseph Louis de à CONDORCET - 27 septembre 1777 (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 876, f. 44-45)
Datation27 septembre 1777
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 876, f. 44-45
Intervention
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurà Berlin
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséBerlin
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis, hôtel de la Monnaie
Lieu de destination indexé
AdresseA monsieur Monsieur le marquis de Condorcet Secrétaire perpétuel de l'Académie royale des Sciences &: &: hotel des Monnaies. à Paris
Marques postales
Marques postalesNon
Pliage d’expéditionPli cacheté
Tarif postal-
Sous-
Unité de compte étrangère-
Marque du bureau d’expédition[néant]
Levée[néant]
Note(s) marques postales

Pas de marques postale car, selon son contenu, cette lettre a été apportée à Paris par Bitaubé.

Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané 

Cachet de cireoui
Couleur de la cirerouge
Référence(s)
Edition(s)

G. Darboux, Lettres de Lagrange à Condorcet. In : J.-A. Serret (éd.) et al., Oeuvres de Lagrange, Paris, Gauthier-Villars. Vol. 14, 1892, p. 49-50.

Textes
Transcripteur(s)OCR
Incipit

Mon cher et illustre confrere, M. Bitaubé mon Confrere à l'Académie

Ouvrir dans une nouvelle page

Adresse :

A Monsieur

Monsieur le Marquis de Condorcet

Secretaire perpetuel de l'Academie Royale des Sciences &c. &c.

hotel des Monnoies.

à Paris
(f. 45v).

Transcription

[44 r] à Berlin ce 27 Septembre 77.

Mon cher et illustre Confrere, M. Bitaubé mon confrere à l'Academie, et dont le merite vous sera peut etre deja connu a bien voulu se charger de vous rendre cette lettre et ce paquet. il vient à Paris presque uniquement pour voir les gens de lettres et vous jugez bien qu'il doit etre empressé de faire votre connaissance. vous trouverez en lui un homme qui joint beaucoup d'esprit et de lumières à une grande douceur dans le caractere ; il est depuis longtems ami de M. d'Alembert et cela me dispense de vous en dire davantage. Le paquet que M. Bitaubé vous remettra contient le recueil de tables Astronomiques que notre Academie a fait imprimer l'année passée. c'est le meilleur corps d'astronomie qu'on puisse avoir, et je crois que vous en serez content. ce qui augmente maintenant le merite de cet ouvrage, c'est que l'on vient de perdre celui a qui on le doit. M. Lambert est mort avant hier au soir de consomption, fort regretté de tous ceux qui l'ont connu, par son profond savoir et par la droiture et la bonté de son cœur. je suis touché de cette perte au dela de tout ce que je puis vous [44 v] dire, et je la regarde comme irreparable pour notre Academie en particulier et pour les sciences en general. j'étais un peu prevenu contre lui lorsque j'arrivai ici, mais, dès que j'eus connu tout son merite je conçus pour lui la plus forte estime, et je n'ai pas a me reprocher de ne lui avoir |pas| rendu du fond de mon cœur, en toute occasion, la justice qui lui était due. il n'avait pas encore 50 ans, et était plein de santé il y a un an. il a deperi peu a peu et est mort sans s'en douter. c'est la plus grande perte que notre Academie pût faire.

Ce que vous me mandez, touchant le prix de l'année prochaine, me fait beaucoup de plaisir ; mon ami prendra mieux ses mesures une autre fois, il est très aise que sa piece n'ait pu être admise, parce qu'il se flatte de pouvoir la rendre moins defectueuse et moins imparfaite.

je suis ravi que vous ne soyez pas mecontent de mon memoire sur les equations aux differences finies. Si j'y ai emprunté quelques unes de vos idées je vous prie de les reprendre et de les revendiquer sans ceremonie. je [45 r] l'ai composé presque tout d'un trait et d'après les idées qui se sont présentées d'elles memes a mon esprit ; ensuite je n'y ai plus touché, ayant aussi tot perdu cette matiere de vue. J'ai lu à M. Formey l'article de votre lettre qui le regarde, il m'a chargé de vous remercier de la peine que vous avez prise de faire ses commissions ; si vous lui faites un mot de reponse il en sera charmé et flatté en même tems.

Adieu, mon cher et illustre Ami, ayez bien soin de votre santé et souvenez vous de celui qui vous aime, vous estime et vous honore plus que personne dans le monde. Embrassez de ma part M. d'Alembert, et recommandez moi à son amitié. puisqu'il a recu mes memoires il aura aussi recu ma lettre qui y était jointe. j'ai recu l'exemplaire de mon memoire sur les nœuds ; je vous en suis infiniment obligé. Si j'avais pu en avoir aussi un de celui sur les satellites de Jupiter, cela m'aurait fait beaucoup de plaisir. ces deux memoires sont peut etre ce que j'ai fait de plus supportable. je vous embrasse de tout mon cœur.

[45 v] [adresse et cachet (voir autres rubriques).]
Contenu

Lagrange indique que son confrère Bitaubé se rend à Paris ; il va apporter cette lettre et un paquet contenant notamment un recueil des tables astronomiques. Lambert vient de mourir ;    très grande perte pour l’Académie de Berlin et les sciences. Sur le prix de l’Académie de Paris  de l’année prochaine. Remercie C. de son avis positif sur le mémoire sur les équations aux      différences finies. A lu à Formey le passage le concernant dans la précédente lettre de C. A     reçu un exemplaire de son mémoire sur les nœuds. Souhaiterait avoir aussi celui sur les    satellites de Jupiter.

 

 

2218/3571 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2020 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mardi 24 novembre 2020 (17:16) +
Rendu de la page en 0.033s