Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2275/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2320
TitreLe marquis de VAUDETAR à CONDORCET - [début des années 1770] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 867, f. 74-75)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 867, f. 74-75
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurce Mardi
Datation[début des années 1770]
Travail de datation achevéNon
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteur[non]
Lieu d'écriture rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination indiqué par le scripteur[non]
Lieu de destination rétabli ou normalisé[Ribemont]
Lieu de destination indexé
AdresseA Monsieur
Monsieur le Marquis de Condorcet
a Ribemont par St Quentin
Marques postales
Marques postalesOui
Pliage d’expéditionPli cacheté
Tarif postal6
Marque du bureau d’expédition[P couronné]
Bureau d'expédition indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané 

Textes
Incipit

J'ai tardé aussi longtemps a vous répondre, monsieur le bon Condorcet

Transcription

[74 r] Ce Mardi

J’ai tardé aussi longtems a vous répondre, Monsieur le bon Condorcet par ce que j’ai attendu la réponse |de Mr| de Bouzols Colonel du Regt de Lionnois, chez qui j’avois passé sans le trouver, et auquel j’avois écrit en faveur de Votre protégé Mr Dru qui auroit mieux fait de rester tranquille a S.t Omer que d’en partir sans Congé : il peut retourner quand il lui plaira a son Régiment, il y sera reçu Comme l’enfant Prodigue, Je crois bien que l’on ne tuera pas le Veau gras, et qu’il sera un peu mis en prison, mais a cette différence prês, qui est nécessaire pour la discipline d’un Corps, il sera traité de Même. Il avoit aliéné sa liberté |naturelle| pour un tems limité, ce qui est três permis ; et ce n’est qu’en Cas que l’alienation de la liberté soit pour toute la vie, qu’elle peut être regardée Comme illégitime ; ainsi il a eu tort de Violer l’engagement qu’il <avoient> avoit pris ; je ne crois pas que les publicistes puissent être d’un autre avis. C’est avec autantde peine  [?] que Vous pour le Moins, que Je vois arriver le Mois de May ; les feuilles ne Consolent point des Amis, Je crois que Même Celles de Fréron n’ont jamais [74 v] consolés personne, pas même l’envie, je <[... ?]> pense que d’aprês cet éxemple on peut renoncer a en tirer la Moindre Contestation. Adieu, Monsieur le Bon Condorcet J’espêre Vous voir samedi au plus tard. Oh si vous saviez Comme Brutus a été estropié hier, vous n’auriez point de regret de ne pas vous trouver dans une Ville Barbare, ou l’on traite ainsi les grands hommes

[75 r vierge] [75 v] [Adresse et marques postales]
Contenu

Au sujet d'un soldat Dru (Bru ?) déserteur.

2275/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 20 septembre 2021 (17:52) +
Rendu de la page en 0.029s