Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2818/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2860
TitreJacques Antoine Joseph COUSIN  à CONDORCET - 15 août 1773 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / Pochette de la séance du 18 août 1773)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
CotePochette de la séance du 18 août 1773
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Note(s) intervention(s)

Cette lettre est désignée comme étant adressée à Condorcet dans la « Version 2 » du Plumitif du 18 août 1773 (f. 30 v), ainsi que dans le Procès-verbal à la même date (f. 177 r).

Dates
Date indiquée par le scripteurce 15 aout 1773
Datation15 août 1773
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-4°, vergé très légèrement azuré, filigrané.

Référence(s)
Imprimé(s)
Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Monsieur

Il est certain qu’en écrivant d.RVdy+R'dVdx on trouve n-1 équations de condition pour que la supposition soit possible. Alors aulieu de l’équation qui suit on aura pour déterminer Q'd.RQ'dx+R'dQ'dy=RQ. Ces corrections sont trop simples pour ne pas les admettre, et c’est avec plaisir que je supprime l’article de mon mémoire qui y a rapport. Vous pourrés faire, Monsieur, de la lettre que j’ai l’honneur de vous écrire tel usage que vous voudrés ; je vous prie seulement d’être persuadé qu’on ne peut admirer d’avantage les talens supérieurs qui vous acquis [sic] cette grande réputation dont vous jouissés.

J’ai l’honneur d’être Monsieur Votre très humble et très obeissant Serviteur

Cousin1Paraphe soulignant.

ce 15 aout 1773

[1 v vierge]
1
2
Contenu

Répond à la lettre [non retrouvée] lue par C. à l’Ads le 11 août 1773 [cf. Plumitifs Fouchy f. 29 v (version 1) et 28 v (version 2)], au sujet d’une équation aux différences partielles figurant initialement dans l’un de ses mémoires [daté de 1773, non retrouvé][1]. Lui indique qu’il pourra utiliser sa propre lettre comme bon lui semble.

Footnotes

  1. ^ Le mémoire de Cousin intitulé « Recherches sur l’intégration des équations différentielles » (HMARS de 1781 pour 1778) en est peut-être une version remaniée (en dépit de cet intitulé, les équations aux différences partielles y tiennent une place importante). Sur ce point, voir G. Jouve (2012, p. 429).
2818/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 18 août 2022 (11:58) +
Rendu de la page en 0.128s