Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3640 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

3241/3640 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC3283
TitreCASTRIES à CONDORCET - 4 avril 1783 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 5 avril 1783)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 5 avril 1783
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurle 4 avril 1783
Datation4 avril 1783
Travail de datation achevéOui
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] à Versailles le 4 avril 1783.

M. Le M.is de Segur, Monsieur, vient de renvoyer à l’examen de l’academie Royale des sciences une nouvelle machine que M. Meusnier Lieutenant au Corps Royal du Genie vient d’inventer pour desaller l’eau de la mer. Si ce nouveau procedé peut être utile à quelques forts isolés dans la mer et a quelques places de guerre où le défaut de bonnes eaux douces est un grand inconvenient, il peut être employé également à la mer avec beaucoup d’avantages. Je vous prie en conséquence de vouloir bien engager l’academie à examiner la machine par rapport au service |qu’on en peut retirer| sur les vaisseaux du Roi.

J’ai l’honneur d’être très parfaitement Monsieur, votre très humble et très obeissant serviteur

Castries1Paraphe soulignant.

Je joins ici le memoire du S. Meusnier qui m’a été adressé par M Le M.is de Segur.

[1 v vierge]
1
2
Contenu

Evoque la lettre que le marquis de Segur a envoyé à l’Ads [le 4 avril 1783, IDC 3284] au sujet de la machine de Meusnier pour rendre potable l’eau de mer. Lui transmet le mémoire (IDAM 400) relatif à cette machine que lui a envoyé le marquis de Segur.

3241/3640 results        

                                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: samedi 4 décembre 2021 (02:00) +
Rendu de la page en 0.031s