Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

664/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC664
TitreLouis Auguste LE TONNELIER DE BRETEÜIL à CONDORCET - 5 décembre 1783 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 6 décembre 1783)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 6 décembre 1783
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurle 5. X.bre 1783
Datation5 décembre 1783
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurVersailles
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséVersailles
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] À V.lles le 5. X.bre 1783.

Le Roi, Monsieur, instruit du succès des différentes expériences qu’on a faites jusqu’a présent des machines aerostatiques, desireroit qu’on put en faire de nouvelles propres a déterminer la meilleure forme a donner à ces machines, la matiere la plus convenable a leur construction, et les moyens de leur faire produire leur effet avec le plus de simplicité, d’economie et de sureté possible. Sa Majesté a pensé que l’académie des Sciences pouroit s’en occuper, en associant a ses recherches MM. de Mongolfier, Charles et autres Phisiciens qui ont eu part aux expériences précédentes. La dépense des expériences a faire pouroit être prise sur les 12, 000.lt que l’academie recoit tous les ans pour les frais relatifs aux nouvelles découvertes. Cette somme ne peut être employée a un objet plus digne de fixer l’attention de l’académie. Je vous prie de lui communiquer ma lettre et de me faire part de sa disposition sur ce que je vous marque, afin que je puisse en rendre [1 v] compte au Roi.

J’ai l’honneur d’être avec un sincere Attachement, Monsieur, Votre très humble et très obéissant Serviteur.

Le Bon de Breteüil1Paraphe bouclé.

1
2
Contenu

Demande de la part du roi la réalisation de nouvelles expériences relatives aux aérostats, auxquelles seraient associés les frères Montgolfier, J. A. C. Charles « et [d’]autres Phisiciens ». Propose que celles-ci soient financées par la subvention annuelle reçue par l’Ads pour frais d’expériences.

664/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 11 août 2022 (12:26) +
Rendu de la page en 0.088s