Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

711/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC713
TitreLouis Charles Auguste LE TONNELLIER DE BRETEUIL à CONDORCET - 6 juin 1784 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 9 juin 1784)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 9 juin 1784
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur6 Juin 1784
Datation6 juin 1784
Travail de datation achevéOui
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurV.les
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséVersailles
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] V.lles 6 Juin 1784

Les observations que Contient, Monsieur, vôtre lettre du premier de ce mois, m’ont paru très Judicieuses et je n’ai point hésité a adopter ce que vous me proposés, pour empecher que les auteurs des ouvrages ou Inventions qui n’ont point eté approuvés par L’academie, ne puissent imprimer, soit dans des affiches, soit dans des papiers publics, qu’ils ont obtenu cette approbation. Je viens en conséquence d’Ecrire à M Lenoir que quand on lui demandera la permission d’Imprimer des avis ou affiches ou il Sera question de L’approbation de L’academie, il ne laisse Subsister la mention qui en sera faitte qu’autant qu’on lui representera une attestation signée de vous, portant que l’ouvrage, la machine, ou la methode qu’on voudra annoncer a eté en effet examinée & approuvée par L’academie. Je le prie egalement de prévenir les Differents redacteurs de papiers publics, de n’inserer aucune annonce ou l’on fera mention de L’approbation de L’academie, Sans S’être fait Representer une pareille attestation.

J’ai l’honneur d’être avec un Sincere attachement, Monsieur, vôtre trés humble & trés obeissant Serviteur.

Le Bon de Breteüil1Paraphe bouclé.

[1 v vierge]
1
2
Contenu

A jugé positivement sa lettre [non retrouvée] « du premier de ce mois » [1er juin 1784] dans laquelle C. lui demandait d’ « empêcher […] les auteurs des ouvrages ou Inventions qui n’ont point eté approuvés par L’academie » de se prévaloir du contraire « soit dans des affiches, soit dans des papiers publics ». A donc écrit à Lenoir pour lui signifier « que quand on lui demandera la permission » de publier un texte mentionnant une approbation de l’Ads, il devra exiger une attestation signée par C. certifiant la réalité de cette approbation. A aussi demandé à Lenoir « de prévenir les Differents redacteurs de papiers publics » d’exiger « une pareille attestation ».

711/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 20 septembre 2021 (17:52) +
Rendu de la page en 0.021s