Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3769 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

763/3769 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC763
TitreCONDORCET à Michel de CUBIERES - [2 mars 1785 ou peu après] (Paris, Archives de l’Académie des sciences, pochette de la séance du 5 mars 1785)
Nature du documentBrouillon
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 5 mars 1785
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur[non]
Datation[2 mars 1785 ou peu après]
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteur[non]
Lieu d'écriture rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu d'écriture indexé
Note(s) lieu(x)

Condorcet est présent à l'Académie les 2, 3, 5 et 7 mars ; il est donc fort probable que la réponse à la lettre fut écrite à Paris.

Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : [001]-[002]. Type de papier : BOP009-0 (sous réserves). Bifeuillet in-4°. Dimensions feuillet : 195 x 152

Description référence :
Type de papier : BOP009-0. Vergé écru, pelucheux. Épaisseur : 0,163 mm. Dimensions feuille entière :314 x 402 (rogné). Filigrane : Marque : Vryheit : Lion debout de face tenant une lance coiffée d’un chapeau et un faisceau de sept flèches, sur un socle portant “VRYHEYT”, dans un cercle portant ” PRO PATRIA EJUSQUE LIBERTATE” coiffé d’une couronne impériale . Contremarque  : “D & C BLAUW”. Ecart lignes de chaînettes : 24,5-26mm.

Image(s) de référence du filigrane
Pièce(s) jointe(s) ou liée(s)
Lettre(s) « de » ou « à » Condorcet
Référence(s)
Imprimé(s)
Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[2 r] <Voici, Monsieur>, Monsieur, voici l’avis que vous <avez la bontè> me faites l honneur de me demander.

I. Il me parait necessaire que l’academie interprete cet article par une deliberation, et qu’elle la fasse approuver du ministre. Elle peut alors statuer que <pou> par |les| deux tiers |des voix|, elle entend les deux tiers ou plus des deux tiers, ou bien que par les deux tiers elle entend les deux tiers si le nombre est un multiple de trois, <et [?]> que si le nombre |des votans| est trois fois un certain nombre entier plus un, il faudra seulement que le nombre des voix soit egal a deux fois ce nombre entier et que si le nombre des votans est trois [fois] un nombre entier plus deux, il faudra pour l’election que le nombre des voix soit egal a deux fois ce nombre entier plus un c’est a dire qu’on exigerait <ce> par exemple 20 voix seulemen[t] sur <tr> 31 et 21 sur <trente d> 32. Si <l'> les jours d’elections l’academie <est> a ordinairement environ trente membres presens, je crois le dernier parti préferable, la pluralité alors exigée serait encore trés suffisante pour empêcher une cabale particuliere de dominer dans les elections. Si l’academie etait souvent beaucoup moins nombreuse je prefererois le parti le plus rigoureux.

[2 v] II. Quand au cas particulier je ne crois pas <la lettre du reglement assez precise> que la lettre du reglement exprime assez précisement qu’il faut les deux tiers ou plus, pour regarder <comme même> une décision de l’academie qui adopterait ce sens comme devant produire l’exclusion du membre elu dans l’election qui donne |lieu| à la question et je serais d’avis de commencer par l’admettre et de deliberer ensuite sur l’interpretation du reglement. Et cela pour deux raisons la 1ere par ce que la question etant devenue personelle, il me parait des lors qu’on est obligé même par justice de choisir le parti le plus doux, la 2e par ce <que> qu’il faut que la deliberation que prendra l’académie sur la question générale soit absolument exempte de toute influence particuliere : il faut en consequence prononcer d’avance sur le sort de l’académicien, et il me parait impossible de juger <qu’il faut l’exclure avant de savoir si le jugement sur le reglement genéral> <d’avance> qu’il faut l’exclure d’avance, le jugement sur la question generale pouvant être en sa faveur. Il est inutile de vous observer, Monsieur, que je ne connais pas cet academicien elu ou non elu, |et| que j’ignore même son nom.

1
2
Correspondance de Condorcet pour Lettre(s) « de » ou « à » Condorcet (1 result)
Michel de CUBIERES à CONDORCET - 2 mars 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences, pochette de la séance du 5 mars 1785)
[id:1016]
... ...
763/3769 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 29 mai 2024 (16:04) +
Rendu de la page en 0.034s