Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

762/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC762
TitreJoseph Marie François de LASSONE à CONDORCET - 4 mars 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 5 mars 1785)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 5 mars 1785
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur4. Mars 1785
Datation4 mars 1785
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurVersailles
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséVersailles
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Monsieur mon cher Confrère

La Reine a depuis peu de temps fait acquisition d’une petite figure de femme automate de dix huit ou vingt pouces de hauteur, qui joue et éxécute tres bien diffé¬rents airs de musique sur une espèce de Timpanon en forme de petit clavecin. Cette figure, dont les traits, les proportions et les ajustements sont fort élégants, frape en mesure les différentes cordes de l’instrument avec deux petits marteaux de Metal, qu’elle tient [1 v] dans ses mains, qui se meuvent avec beaucoup de justesse et de précision. Elle a dailleurs en éxécutant les airs, des mouvements de tète, et une sorte d’expression variée dans ses yeux et dans ses régards, qui sont très agréables, et qui font une illusion surpre¬nante. Elle est assise sur un siége posé sur une table d’un bois superbe, qui supporte aussi le timpanon ; et tout le mécanisme est renfermé et caché dans l’épaisseur de la table.

Cette machine a été construite en Allemagne exprès pour la Reine par des artistes habiles, qui ont déja fait pour le Roi de France un tres grand secretaire à secrets d’une perfection de travail étonnante, et d’autres ouvrages.

[2 r] La Reine desireroit, que cette figure automate fut éxaminée par quelques persones de l’Academie des Sciences ; et si on la jugeoit digne d’ètre placée dans le cabinet des Machines de cette compagnie, Sa Majesté seroit disposée à en faire présent à l’Académie.

La Reine m’autorise, Monsieur, à vous écrire, afin que dans une de nos assemblées vous fassiez part de ce que j’ay l’honeur de vous mander.

La machine sera transportée et déposée chés moi Dimanche ou Lundi. Si Messieurs nos confrères, qui viendront à Versailles, vouloient bien choisir jeudi de la semaine prochaine, je les prierois de me faire l’honeur de diner chés moi.

[2 v] Il suffiroit d’arriver seulement pour l’heure du diné ; parce que l’éxamen de la machine n’exige que peu de temps

Je suis avec un attachement sincere et respectueux, Monsieur Mon cher Confrere, Votre tres humble et tres obéissant serviteur

Lassone1Paraphe bouclé.

A Versailles
4. Mars. 1785.

Je vous prie de me faire une réponse qui m’instruise du jour où deux ou trois de nos Confrères viendront, si l’Academie le juge à propos.

1
2
3
4
Contenu

La Reine [Marie-Antoinette d’Autriche] vient d’obtenir « une petite figure de femme automate » [connue aujourd’hui sous le nom de « La joueuse de tympanon »]. Celle-ci a été fabriquée pour elle, en Allemagne, « par des artistes habiles » [Peter Kinzing et David Roentgen], ayant déjà fourni au Roi [Louis XVI] d’autres pièces. La Reine voudrait que l’automate en question soit soumis à l’Ads. En cas de jugement favorable, elle est disposée à l’offrir à l’Ads – il serait alors déposé dans le cabinet des machines. Leur propose de venir examiner l’automate chez lui « jeudi de la semaine prochaine » [10 mars 1785]. Les invitera à dîner à cette occasion. 

 

762/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 11 août 2022 (12:26) +
Rendu de la page en 0.093s