Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

857/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC859
TitreLouis Charles Auguste LE TONNELLIER DE BRETEUIL à CONDORCET - 7 décembre 1786 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 9 décembre 1786)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 9 décembre 1786
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur7. x.bre 1786
Datation7 décembre 1786
Travail de datation achevéOui
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurV.lles
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséVersailles
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] V.lles 7. X.bre 1786

Il a eté fait, Monsieur, l’année derniere dans le chateau de Versailles plusieurs expériences de pompes antiméphitiques pour la vuidange des fosses d’aisance dont le S. Viot de Fonteny s’est dit l’Inventeur. Le succès de ces expériences a mérité au s.r de Fonteny un Brevet du Roi qui lui a permis de faire usage de ses pompes ; il demande aujourd’hui qu’il lui soit accordé un privilege pour l’exercer tant à Paris que dans tout Le Royaume, même en concurrence avec Le propriétaire du privilege du ventillateur. Sa Majesté avant <[... ?]> de prendre aucun parti sur cette Demande desire que l’académie nomme des Commissaires pour examiner Le procédé des pompes du S. de Fonteny et que d’après le Raport qui en sera fait à l’académie, cette Compagnie donne son avis sur l’utilité & les Inconvénients de ces pompes, qu’elle juge, si elles sont applicables dans toutes les Circonstances, que même elle en compare les avantages avec ceux du ventillateur dont elle a déjà Connaissance & qu’elle s’explique sur celui des deux procédés auquel elle pensera que la préférence doit être donnée. Je vous prie de faire part à l’académie des Intentions de sa Majesté. Je fais prévenir le S. de Fonteny qu’il ait à Remettre aux Commissaires toutes les Instructions qui lui seront demandées & dont ils pouront avoir Besoin pour faire [1 v] Leur Raport. Je vous serai obligé ensuite de me faire part du Jugement de l’academie.

J’ai l’honneur d’être avec un Sincere attachement, Monsieur, Vôtre trés humble & trés obeissant Serviteur

B.on De Breteüil1Paraphe bouclé.

1
2
Contenu

Suite à la demande de Viot de Fonteny de bénéficier d’un privilège (pour Paris et le reste de la France) relatif à ses pompes antiméphitiques, souhaite que l’Ads examine celles-ci, notamment en les comparant au ventilateur [de Laurent Lartois]. Averti Viot de Fonteny qu’il devra, à cette fin, donner les éléments nécessaires aux commissaires qui seront nommés.

857/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 20 septembre 2021 (17:52) +
Rendu de la page en 0.019s