Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3703 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1121/3703 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1121
TitreCONDORCET à Johann Albrecht EULER - 19 février 1781 (Saint-Pétersbourg, Archives de l'Académie des sciences / I. Procès-verbaux de séances, correspondance scientifique, etc., chancellerie de l’Académie, F. 1, op. 3, n°66, l. 23)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationSaint-Pétersbourg, Archives de l'Académie des sciences
CoteI. Procès-verbaux de séances, correspondance scientifique, etc., chancellerie de l’Académie, F. 1, op. 3, n°66, l. 23
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Signature de CondorcetLe Mis de Condorcet
Dates
Date indiquée par le scripteurCe 19 fevrier 1781
Datation19 février 1781
Date de réception7 juillet 1781
Durée d'acheminement (certitude)Certaine
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteur[néant]
Lieu de destination rétabli ou normaliséPétersbourg
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Cachet de cire[néant]
Textes

Transcription

[23 r] Ce 19 fevrier 1781.

Monsieur, permettez-moi de vous <regarder> recomander, Monsieur <plo [?]> Poterat gentilhome francais, qui desirerait avoir l’avantage, de connaitre les savans de Petersbourg et surtout <Leona [?]> l’illustre M. Euler.

J’ai souvent parlé de vous et de lui avec M. Lexell qui à la bonté de me donner de ses nouvelles. Il m’a comuniqué la liste des mémoires <qu’il envoi> qu’il a envoiés à l’académie j’en ai été confondu il devient un véritable prodige. J’ai peur que M. Lexell ne reste plus long tems à Paris, nous le regreterons beaucoup, il joint à ses talens une douceur <un> une modestie qui le font aimer.

Daignez agrèer, Monsieur mon cher confrere, l’assurance des sentimens que je vous ai vouès et presenter celle de mon respect et de mon admiration au grand home avec qui vous avez le bonheur de vivre.

Le Mis de Condorcet Paraphe soulignant.

[23 v vierge]
1121/3703 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mardi 31 janvier 2023 (16:33) +
Rendu de la page en 0.088s