Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3781 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1372/3781 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1372
TitreNicolas RUAULT à CONDORCET - 25 mars 1784 (Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Fr. 12937, p. 559-560)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentCopie
Lieu de conservationParis, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu
CoteFr. 12937, p. 559-560
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur25 mars 1784
Datation25 mars 1784
Lieux
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséParis
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Textes
IncipitVoici le Tombeau de la Sorbonne

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[559] 25 mars 1784.

Voici le Tombeau de la Sorbonne que l’on a recouvré enfin après bien des recherches. Je prie monsieur le m.is de Condorcet de me faire savoir s’il juge à propos que cette pièce soit insérée dans le tome III.e des Mélang. litter.res ainsi que cette lettre, assez longue, à M. Dupont sur le poëme des Saisons.

La Correspondance est bientôt finie d’arranger chronologiquement. Mais il y a <des pièces et [?]> des lettres chez Monsieur le marquis de Condorcet qu’il est nécessaire d’y joindre ; je les lui ai remises l’an passé pour en prendre connaissance. Je le suplie de vouloir bien me donner un moment d’audience pour les retirer et pour me dire s’il n’est pas bien d’ôter de ce nombreux recueil <les> 12 ou 15 lettres que M. de Voltaire[560] a écrites au S.r Palissot. Elles feraient contraste avec ce qu’il mandait à ses amis intimes, de cet homme-là ; il semble de plus qu’on ne doit point placer le nom du S.r Palissot à côté de ceux qu’il a calomniés dans sa mauvaise comédie. Ce sera le punir par l’endroit le plus sensible, car il s’attend bien de figurer dans cette collection, et d’aller par ce moyen à la postérité. S’il imprime ces lettres à part, dans quelque brochure, ce sera autant de perdu comme tout ce qu’il a fait et recueilli.

[Suit la réponse de Condorcet, sur un feuillet collé sur celui de la lettre de Ruault.]

1
2
1372/3781 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: samedi 22 juin 2024 (15:09) +
Rendu de la page en 0.075s