Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3614 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1377/3614 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1377
TitreCONDORCET à Nicolas RUAULT - [vers le 21 mai 1781] (Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu-Louvois / NAF 24338, f. 380)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu-Louvois
CoteNAF 24338, f. 380
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteur[non]
Datation[vers le 21 mai 1781]
Travail de datation achevéNon
Note(s) dates

AM propose vers le 20 mai 1781

Lieux
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséParis
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description du papier issue de Muse

Description occurrence :
Ff. début/fin : 380 -380 . Type de papier : DP011 (à confirmer). Feuillet in-4°. Dimensions feuillet : 194 x 156

Description référence :
Type de papier : DP011. Vergé écru, légèrement rugueux. Épaisseur : 0,107 mm. Dimensions feuille entière :314 x 396 (rogné). Filigrane : Marque : Cornet à courroie simple sur écu coiffé d’une fleur-de-lis / pendentif : petite fleur de lis renversée / “D & C BLAUW”. Contremarque  : “D & C BLAUW”. Ecart lignes de chaînettes : 24,5-26,5mm.

Textes
IncipitIl n’y a rien ou très peu de chose dans le Traité de méthaphisique

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[380 r] Il n’y a rien ou très peu de chose dans le Traité de méthaphisique qui ne se trouve ailleurs, et peut-être <une ou deux> deux ou trois fois. Cependant il y a quelques questions sur lesquelles l’auteur prononce son avis plus fortement ; d’autres qu’il n’a pas traité ailleurs avec autant d’étendue. D’ailleurs cet ouvrage peut servir a l’histoire des opinions de M. de Voltaire, histoire qui fera une partie de sa Vie1Vie de Voltaire, par Condorcet. et dont les pieces justificatives doivent se trouver dans ses œuvres. Je pense donc que cet ouvrage ne sera point deplacé dans la collection, mais qu’il n’y est pas necessaire pour la compléter, qu’ainsi on peut l’acheter, mais très bon marché.

Voici la note dont je vous ai parlé pour le Theatre. C’est sur le vers de Tancrede. Le grand Leon dans Rome armé d’un saint courage.

Note. Par le grand LeonM. de Voltaire entend Leon IV. <Come il en avertit> Come il a soin d’en avertir et non Leon I |<qui>| connu dans les cloitres sous le nom de Saint Leon, <le> de Leon le grand. Ce saint Leon est le premier pape qui <ait> se soit adressé à la puissance seculiere pour faire punir de mort les héretiques, il se joignit à l’éveque Ithace pour obtenir du tyran Maxime le sang de Priscillien. Les legendaires racontent qu’un jour une femme lui ayant baisé la main, il sentit un mouvement de concupiscence, qu’en consequence il se coupa la main, la vierge la lui rendit quelques jours après afin qu’il put celebrer la messe. C’est depuis ce tems qu’on baise les pieds du pape, attendu que le pied etant enveloppé dans une pantoufle le saint pere [380 v] court moins <de> le risque d’être obligé de <se couper le pied> se le couper. On sent bien que ce n’est pas à ce pape que M. de Voltaire a pu donner le nom de grand. D’ailleurs St Leon vivait plusieurs siecles avant l’époque ou la tragedie de Tancrede est placée.

Cette note <peut [?]> n’est pas bien necessaire cependant j’ai cru devoir la faire parce que j’ai vu des gens qui croient que le grand Leon de Tancrede etait le grand Leon de la legende.

1
2
Contenu

C. donne son avis au sujet du Traité de métaphysique et conseille à Ruault d’acheter le manuscrit de cet inédit de Voltaire. Il donne le texte d’une note pour Tancrede destinée à l’édition des Œuvres complètes de Voltaire, afin de distinguer Leon IV de Leon Ier.

 

1377/3614 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: vendredi 18 juin 2021 (13:48) +
Rendu de la page en 0.033s