Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3640 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

1805/3640 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC1809
TitreJean Baptiste LE R à Membres de l'Académie des sciences de Paris - 8 septembre 1780 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / Pochette de la séance du 25 novembre 1780)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
CotePochette de la séance du 25 novembre 1780
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Datation8 septembre 1780
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Bifeuillet in-4°, vergé écru, filigrané

Textes

Ouvrir dans une nouvelle page

Transcription

[1 r] Messieurs,

Le but que l’artiste se propose dans son art, doit être sans doute un point de perfection auquel ceux qui l’ont précédé n’ont pû atteindre ; et quant il a été assez heureux pour y parvenir, il n’a rien fait si son travail ne mérite l’honneur de votre approbation. Si le méchanisme d’une montre ordinaire perfectioné par deux piéces nouvelles, peut m’attirer cet honneur de votre part, je serai assuré, Messieurs, de l’utilité qui résultera de cette nouveauté pour l’art de l’horloger.

Une des principales causes de dérangement dans les montres en général provient de l’huile des pivots [1 v] de la verge du balancier qui remontant par les palettes est souvent portée à la roue de remontre. C’est donc de cette huile, et de la poussiere qui s’y joint, que vient l’irrégularité de ces petites machines. Je crois avoir remédié à cet inconvénient dans une montre ordinaire, dont la roue d’échappement et la verge du balancier sont d’une invention nouvelle ; et cependant d’une solidité qui ne laissera rien à desirer. Cette roue d’échappement est platte, elle fait le même effet que celle de remontre dans une montre ordinaire ; et elle n’est sujette à aucune variations en ce que ses vibrations sont toujours égales ; ne peut s’user comme celles dont on fait usage jusqu’ici, parce qu’elle n’éprouve qu’un trés leger frottement vu la figure et la flexibilité de ma nouvelle verge de balancier : et c’est de cette figure même que nait l’obstacle qui empèche l’huile de monter et de parvenir à l’échappement.

Si d’après cet exposé, Messieurs, l’ouvrage dont il [2 r] y est question vous paraît mériter l’examen auquel je desire le soumettre, j’aurai L’honneur de vous le faire présenter par la personne qui aura celui de vous remettre cette lettre.

J’ai L’honneur d’être avec un très profont respect, Messieurs Votre très-humble et très obéissant serviteur.

Jean Baptiste Le Roÿ
horlogé a Moscou

à Moscou ce 8 7.bre 1780

[2 v vierge]
1
2
3
4
Contenu

Prétend avoir amélioré le mécanisme d’une montre. Est disposé à soumettre son travail par l’intermédiaire du porteur de sa présente lettre.

1805/3640 results        

                                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 1 décembre 2021 (18:25) +
Rendu de la page en 0.02s