Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3626 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2249/3626 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2294
TitreCONDORCET à ANGIVILLER - 4 juin [1777] (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 7701 (B), f. 1-2)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 7701 (B), f. 1-2
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Signature de Condorcet[non]
Signature(s) (hormis Condorcet)Non
Dates
Date indiquée par le scripteurCe 4 Juin
Datation4 juin [1777]
Travail de datation achevéOui
Note(s) dates

Condorcet date sa lettre d’un « 4 Juin ». Il s’agit de celui de l’année 1777 car cette lettre répond à celle d’Angiviller datée du 28 mai 1777 (IDC 982) concernant une double demande : l’une de nommer des commissaires pour juger les travaux de Dauberte et Maille, l’autre visant à améliorer la situation financière de la Veuve Hérissant. Le millésime « 1777 » est d’ailleurs ajouté par Angiviller lui-même, à la suite de la date indiquée par Condorcet.

Lieux
Lieu d'écriture rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normalisé[Versailles]
Lieu de destination indexé
AdresseA Monsieur
Monsieur le Comte d'Angivillier
directeur général des batimens
En Cour
Marques postales
Marques postalesOui
Pliage d’expéditionPli cacheté
Tarif postal4
Marque du bureau d’expéditionPAR[is à l'infini]
Bureau d'expédition indexé
Référence(s)
Catalogue(s) de vente
Textes
Incipit

J’ai rendu compte à l’academie, mon cher et illustre confrere, du 1er article de votre lettre

Transcription

[1 r] Ce 4 Juin

J’ai rendu compte à l’academie, mon cher et illustre confrere, du 1er article de votre lettre et elle a nomé commissaires MM. de Montigni Macquer et Desmarets. Je n’ai point parlé de Me Herissant nous traiterons cette affaire au comité, elle manquerait si on la traitait à l’académie. Nous ne voulons pas qu’on achete <le> l’ouvrage sur les limaçons cet ouvrage est de M. Duvernei, |et| Mr Herissant n’y a rien ajouté. A la verité l’academie lui avait fait present du manuscrit pour le publier et sans condition ; mais vous sentez que c’est un cas trop peu favorable que de proposer au gouvernement d’acheter de la succession de M. Herissant un manuscrit dont on lui a fait présent. Nous tacherons1Nous hésitons à transcrire parlerons. donc au comité d’aujourd’huy [de voir ?] s’il est possible de prendre quelques autres mesures. J’aurai soin de vous en rendre compte et a Madame Herissant. Je vous embrasse bien tendrement.

[1 v vierge] [2 r vierge] [2 v] [Adresse et marques postales]
Contenu

A exposé à l’AdS [le 28 mai 1777] la première des demandes faites par Angiviller dans sa lettre [du 26 mai 1777, IDC 982] : Montigny, Macquer et Desmarest ont été nommés commissaires [pour juger les travaux de Dauberte et Maille sur les teintures]. [La deuxième demande d’Angiviller, relative à la proposition par Mme Hérissant] de vendre à l’Ads le manuscrit d’un ouvrage sur les limaçons, ne doit pas être traitée lors d’une séance de celle-ci mais au sein du Comité [de librairie]. Cet ouvrage demeure, quoi qu’il en soit, de Duverney et non de Mr Hérissant [décédé le 21 août 1773]. « Quelques autres mesures » seront envisagées au Comité pour examiner la situation financière de Mme Hérissant.

2249/3626 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: lundi 20 septembre 2021 (17:52) +
Rendu de la page en 0.029s