Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3614 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2262/3614 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2305
TitreMarie Catherine HAUSSARD à CONDORCET - 2 septembre 1791 (Paris, Bibliothèque de l’Institut de France / Ms 870, f. 136-137)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Bibliothèque de l’Institut de France
CoteMs 870, f. 136-137
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Signature de Condorcet[néant]
Signature(s) (hormis Condorcet)Oui
Dates
Date indiquée par le scripteurLe 2 Septembre 1791.
Datation2 septembre 1791
Travail de datation achevéOui
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteur[néant]
Lieu d'écriture rétabli ou normalisé[Paris]
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normalisé[Paris, rue de Bourbon, 199]
Lieu de destination indexé
AdresseA monsieur
Monsieur de Condorcet
maison de Madame Cochin
au coin de La Rue Bellechasse Rue de Bourbon n°. 199
Marques postales
Marques postalesOui
Pliage d’expéditionPli cacheté
Tarif postal[petite poste]
Sous[oui]
Unité de compte étrangère-
Marque du bureau d’expéditionH/68
Bureau d'expédition indexé
Levée3elvé[e]
Autre(s) marque(s) postales "3" surmonté d'un tréma.
Papier et cachet
Cachet de ciretrace
Couleur de la cirerouge
Textes
Incipit

Je perd toute Esperance d'avoir l'honneur de vous parler et de vous Expose

Ouvrir dans une nouvelle page

Note : ce bifeuillet est placé par erreur entre le f. 150 et le f. 151 du Ms 870.

Transcription

[136 r] Monsieur

Je perd <Toutes> Toute Esperance d’avoir Lhonneur de vous parler et de vous Exposer <Les> des choses qui minterresse. Monsieur Tillet me conseillat d’aller a Laccademie, Samedi dernier, il ni en avoit point.

Je desireroit Scavoir votre facon de Penser, sur Le Scavants Etrangers, depuis une an passé que m.r Moutard me fit cesser La graveure, et que Toutes affaires sont cessé pour moi, ce qui minquiette infiniment. 1La phrase qui suit présente plusieurs problèmes de syntaxe.Si vous me donniez votre consentement, pour que je puisse continuer Les Planches qui me Reste a faire pour Le volume commencé, qui sont (memoire de m.r Gondouin, sur La distribution de Eau, 7 ou 8 pl dont Les dessins sont Reduit, et qui seront Long a graver) memoire de (M.r Prony, sur un nouvel Instrument propre à mesurer Le Petits angles (2 Pl.) et 2 autre Pl. sur Les Soufflets a Eau et sur Les couleurs) 12 planches [?]. Monsieur Tillet avant sa maladie qui nous cause Le plus Vive chagrin mavoit dit davoir votre sentiment sur ces objets. Si vous vouliez bien avoir La complaisance de vous occuper un Instant de cette petite affaire Jen aurai toute La Reconnoissance possible. Jespere que vous voudrez bien Toujours vous interresser pour moi. Indiquez moi Le jour et Lheure de votre commodité pour avoir Lhonneur de vous Trouver je my rendrai

Je suis monsieur votre Tres humble [et] T O S. [i. e. Très Obéissante Servante]

haussard.

Le 2 Septembre 1791.

[136 v vierge] [137 r vierge] [137 v] [Adresse et marques postales]
1
2
3
4
Contenu

Ses affaires ont cessé depuis plus d’un an. Sur le conseil de Tillet, malade, demande à C. si elle pourrait achever des planches destinées au prochain volume [qui ne paraîtra pas] des Mémoires des savants étrangers.  Désire rencontrer C. à ce propos.

2262/3614 results        

                               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau. Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: jeudi 10 juin 2021 (20:31) +
Rendu de la page en 0.031s