Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3769 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

2643/3769 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC2685
TitreVOLTAIRE à CONDORCET - 8 avril 1775 (Oxford, Voltaire Foundation, Besterman Collection, Ms, vol. 3, p. 238–241)
Document de référenceOui
Statut éditorialLettre retenue
Nature du documentCopie
Lieu de conservationOxford, Voltaire Foundation
CoteBesterman Collection, Ms, vol. 3, p. 238–241
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Dates
Date indiquée par le scripteurce 8e avril 1775
Datation8 avril 1775
Référence(s)
Edition(s)

Besterman D19409

Textes
Contenu

A reçu un volume relatif au pape [La Vie du pape Clément XIV (Ganganelli), en français, Paris, 1775, avec de prétendues Lettres de ce pape]. Désespéré qu’on lui attribue une fois de plus des écrits qui ne sont pas de lui et qui peuvent lui attirer de terribles ennuis. Indécent de la part du chevalier de Morton d’emprunter son identité et au comte de Tressan de lui attribuer ensuite cette pièce. L’affaire tombe mal et l’oblige à suspendre ses démarches pour le jeune ingénieur [d’Etallonde]. Ce texte [L'Épître au comte de Tress. sur ces pestes publiques qu'on appelle les philosophes, Genève [Paris] 1775, dont l'auteur réel est probablement Michel de Cubières-Palmézeaux] est exécrable malgré quelques vers agréables. La publication par le comte de Tressan d’une réponse factice, avec des notes [Réponse du comte de T***** à l’Épître du chevalier de Morton, Paris, 1775], confirmant l’attribution à Voltaire, est encore plus détestable.  Espère que le « grand référendaire » [le garde des Sceaux ?] va intervenir et interdire cette publication, car la prochaine assemblée du clergé est proche et il faut craindre la colère de l’Eglise. Supplie ses deux amis d’intervenir pour le protéger, lui et Mme Denis, tous deux très malades.

2643/3769 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: mercredi 29 mai 2024 (16:04) +
Rendu de la page en 0.032s