Crédit photographique : Bibliothèque de l’Institut de France 

ET
3685 réponses

Sélectionner par

• Année
Sans date
1760
1770
1780
1790
→ Aucune sélection

• Marques postales
Non
Oui
→ Aucune sélection

• Type de contenu
Description du papier
Image du filigrane
Transcription
Transcription & papier
→ Aucune sélection

789/3685 results        
Notice
Identification et lieu de conservation
IDC789
TitreCharles Eugene Gabriel de LA CROIX DE CASTRIES à CONDORCET - 23 juillet 1785 (Paris, Archives de l’Académie des sciences / pochette de la séance du 23 juillet 1785)
Nature du documentOriginal
Lieu de conservationParis, Archives de l’Académie des sciences
Cotepochette de la séance du 23 juillet 1785
Intervention(s)
Expéditeur(s) et destinataire(s)
Instrument d’écriturePlume trempée dans l’encre noire
Inscription(s) allographe(s)

Au f. 1 r :

- de la main d’un commis du département de la Marine (en face respectivement des 2e et 3e paragraphes) : « fonds accordés par la Marine pour la connoissance des tems. » et « M. de Fouchy nommé pour le remplacer pendant son voyage en Bretagne. » ; 

- de la Main inconnue 1, au crayon, effacé (en haut à gauche) : « 23 juillet » ;

- de la main de S. Gallot : « L - [i. e. « Lettre »] », « - connaissance des Temps », « - Condorcet remplacé par Fouchy pendt voyage Bretagne » et « de CASTRIES ». 

[Note à cacher dans la TEI :] Ce genre d’inscriptions qui résume le contenu de la lettre ne sont en revanche pas allographes pour les lettres 770 et 787, également du maréchal de Castries.

Dates
Date indiquée par le scripteurle 23. Juillet 1785
Datation23 juillet 1785
Lieux
Lieu d'écriture indiqué par le scripteurVersailles
Lieu d'écriture rétabli ou normaliséVersailles
Lieu d'écriture indexé
Lieu de destination rétabli ou normaliséParis
Lieu de destination indexé
Papier et cachet
Description sommaire du papier

Feuillet in-folio, vergé légèrement azuré, filigrané

Textes

Transcription

[1 r] Direction Générale. Ports.

A Versailles le 23. Juillet 1785.

J’ai reçu, Monsieur, vos lettres du 16. de ce mois.

J’ai vu par la premiere que l’Academie vous a prié de me remercier de la somme de 1600.lt que j’ai procurée des fonds du dêpartement de la marine pour la connoissances [sic] des tems, et que vous avez adressé à M. le B.on de Breteuil une copie du nouveau réglement qui a été rendu à cet égard.

La seconde m’a fait connoître1Point sur le i surmonté d’un accent circonflexe. qu’étant chargé de vous rendre en Bretagne relativement aux projets de la navigation intérieure de cette province, c’est à M. de Fouchy qui vous suppléera en votre absence, que je devrai faire passer directement les objets sur lesquels j’aurai à consulter l’Académie : Je vous suis tres obligé de l’attention que vous avez de m’en prévenir.

J’ai l’honneur d’Etre trés parfaitement Monsieur, Votre tres humble et tres obeissant Serviteur.

Le M.al de Castries2Paraphe soulignant.

[1 v vierge]
Contenu

A reçu ses deux lettres « du 16. de ce mois » [i. e.16 juillet 1785], la première [cf. IDC 1849] le remerciant de la subvention accordée par la Marine à la Connaissance des temps, la seconde [non retrouvée] l’informant de son remplacement par Fouchy durant son prochain déplacement en Bretagne [avec Bossut et Rochon], pour examiner des projets de canaux. 

789/3685 results        

                                       

               

Responsable du projet : Nicolas Rieucau, Laboratoire d'économie dionysien (EA 3391) / Université Paris VIII.
Projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Hébergement du site : TGIR Huma-Num

© 2016 - 2021 Laboratoire d’économie dionysien

Dernière mise à jour: vendredi 19 août 2022 (15:57) +
Rendu de la page en 0.09s